Logo Perspectives med

Mobilisation satisfaisante en Russie : D. Medvedev dénonce les traitres

A l’heure où Vladimir Poutine loue l’élan patriote en indiquant que la mobilisation continue à drainer les combattants, chiffrés à plus des 300.000 escomptés, Dmitri Medvedev, ex-président russe s’est emporté vendredi contre les milliers de Russes qui ont fui le pays pour éviter de combattre en Ukraine, les qualifiant de « traîtres lâches ».

La Russie était « plus forte et plus propre » sans eux, a-t-il écrit sur Telegram, à l’occasion de la Journée de l’unité russe, jour férié introduit par le président en 2005 pour célébrer une victoire de 1612 sur les forces d’invasion polonaises.

« Nous avons été abandonnés par des gens effrayés, qui se soucient d’eux ». « Des traîtres lâches et des transfuges cupides ont fui vers des terres lointaines, laissant leurs os pourrir à l’étranger », a estimé ce proche de V. Poutine.

Selon l’AFP, des dizaines de milliers de Russes ont fui le pays lorsque le président a lancé la guerre en Ukraine le 24 février. Et une deuxième vague est partie lorsqu’il a annoncé une mobilisation de 300.000 réservistes le 21 septembre.

Depuis que le Kremlin a envoyé des troupes en Ukraine, D. Medvedev, 57 ans, enchaîne des messages de plus en plus anti-occidentaux sur les réseaux sociaux. Président de 2008 à 2012, puis Premier ministre de 2012 à 2020, il est actuellement vice-président du puissant Conseil de sécurité russe.

Recommandé pour vous

في مديح البرق والبراق

وطن المستعجلات. انه المغرب. مملكة البراق للذي سافر الي مدينة مراكش في رحلة استكشافية تحسبا