#Libération_Palestine

Logo Perspectives med

Idlib sous le feu croisé russe et syrien : Les terroristes d’Al Nosra ciblés…

Des sources locales dans la province d’Idleb, au nord-ouest de la Syrie, ont révélé à l’agence russe Sputnik que les miliciens du Front al-Nosra (alias Hayat Tahrir al-Cham/HTC) ont transféré 20 colis contenant des matériaux de composition inconnue, depuis l’un de leur siège situé à la périphérie ouest de la ville de Jisr al-Shoghour, dans la campagne sud-ouest d’Idleb.
Les terroristes d’Al Nosra ciblés…

Les sources ont indiqué que des hommes armés de nationalité britannique de Hayat Tahrir al-Cham, appellation actuelle de l’organisation Front Al-Nosra qui faisait partie d’al-Qaida, sont arrivés à l’un des réfrigérateurs, à l’ouest de la ville de Jisr al-Shoghour, qui sert à entreposer des produits agricoles destinés à la vente hors saison. Ils en ont sorti des fûts bien fermées qu’ils avaient mises au frigo il y a plus de 6 mois.

Les sources ont souligné que la nature des conteneurs, leur forme et le mode de transport indiquent qu’ils sont destinés au stockage de gaz et de liquides toxiques. Et rappelé que cette même cargaison avait été entreposée par les militants de l’organisation dans le (réfrigérateur) au début de l’hiver dernier.

Les sources ont indiqué que les techniciens du Front al-Nosra, qui ont chargé les conteneurs dans des voitures équipées appartenant à l’organisation des Casques blancs, portaient des masques et des gants utilisés pour se protéger contre les matières dangereuses. Ils ont distribué les vingt fûts dans 6 voitures, avant que le convoi ne se dirige vers une destination inconnue.

En outre, les avions de combat conjoints syro-russes ont effectué mardi une série de raids aériens sur plusieurs sites à Jabal Al-Zawiya, au sud d’Idleb.

Les sources ont indiqué que les frappes aériennes visaient l’un des plus grands bastions de Hayat Tahrir al-Cham et qu’il y a eu des morts et des blessés parmi les militants. Ce bastion ciblé comprenait des pièces, des entrepôts et un garage pour les véhicules.

Les sources ont souligné que « les ambulances ont du mal à atteindre le site bombardé, avec la poursuite des frappes et la présence d’un grand nombre d’hommes armés sous les décombres ».

Il y a quelques jours, l’armée de l’air conjointe syro-russe a mené une série de raids aériens visant des cibles militaires de HTC et du « Parti islamique turc » dans les deux provinces d’Idleb et de Lattaquié.

Ces développements sur le terrain surviennent après l’escalade menée par les miliciens de la province d’Idleb contre les zones de sécurité dans les villages de Jurin, Salhab et Deir Shamil dans la campagne occidentale de Hama, et contre al-Qardaha dans la campagne de Lattaquié, utilisant des missiles et des drones. Attaques qui ont fait 4 martyrs, dont deux enfants, et un certain nombre de blessés.

L’escalade des groupes armés contre les zones de sécurité intervient à la lumière des négociations turco-syriennes, que les factions considéraient comme une menace pour leurs zones d’influence à Idleb, au nord d’Alep et dans la campagne de Lattaquié.

Les groupes terroristes qui sont répartis dans la ville d’Idlib et dans certaines parties de sa province font partie de Hayat Tahrir al-Cham qui figure sur la liste internationale du terrorisme. Cette organisation qui portait le nom de Front al-Nosra était le bras d’al-Qaïda en Syrie. Elle a changé d’appellation pour échapper aux sanctions onusiennes.

Recommandé pour vous