Logo Perspectives med

Grève des transporteurs : Les assurances de l’Intérieur

Le ministère de l’Intérieur a tenu à rassurer les citoyens que face à la grève des transporteurs, toutes les mesures ont été prises pour garantir la mobilité des individus et le transport des marchandises. Autant dire que l’Intérieur tente, de cette façon, à annuler les effets de la grève nationale.

A l’effet de garantir le bon fonctionnement du service du transport sur l’ensemble du territoire national, les autorités territoriales et les services sécuritaires ont pris toutes les mesures et dispositions nécessaires pour assurer la mobilité des individus et le transport des marchandises, en veillant à traiter, avec fermeté et rigueur, toute tentative de porter atteinte à la sécurité et à l’ordre publics, aux droits des non-grévistes et au fonctionnement de ce service, indique en ce sens un communiqué du ministère.
Suite à l’appel à la grève lancé par des syndicats du secteur du transport à partir du 7 mars 2022, le ministère de l’Intérieur affirme que le droit de grève est constitutionnellement garanti, insistant que son exercice ne doit pas toutefois attenter à la liberté de travail et de mobilité.
Pour rappel, les transporteurs entendaient via cette grève attirer l’attention des pouvoirs publics sur la détérioration de leur situation à cause de la valse des prix des hydrocarbures. Valeur aujourd’hui, aucune indication sur une probable révision de la grille des prix des hydrocarbures n’a été dévoilée par l’Exécutif.

Recommandé pour vous