#Libération_Palestine

Logo Perspectives med

Combats en Ukraine : La poche de Severidonetsk sur le point de tomber

La situation « s’est aggravée » pour les forces ukrainiennes à Severodonetsk, ville-clé de l’est du pays et actuel épicentre de combats acharnés avec les troupes russes. C’est ce qu’a annoncé lundi le gouverneur régional.

« Les combats sont très acharnés à Severodonetsk. Nos défenseurs ont réussi à contre-attaquer et libérer la moitié de la ville, mais la situation s’est aggravée pour nous », a déclaré Serguiï Gaïdaï, gouverneur de la région de Lougansk, sur la télévision ukrainienne 1+1 sans plus de détails. Selon lui, les bombardements se sont encore intensifiés sur Severodonetsk et Lyssytchansk, ville voisine située sur « les hauteurs » et stratégique pour « tenir la ligne de défense », rapporte l’AFP. Ce centre industriel est la plus grande agglomération encore aux mains des Ukrainiens dans la région de Lougansk, où les soldats russes ont pas à pas avancé ces dernières semaines.

Le ministère russe de la Défense avait, de son côté, assuré samedi que les troupes ukrainiennes se retiraient vers Lyssytchansk « ayant subi des pertes critiques dans les combats pour Severodonetsk (jusqu’à 90% dans plusieurs unités) ». L’armée russe tente de conquérir l’intégralité du Donbass, surnom donné aux régions ukrainiennes de Donetsk et Lougansk, en partie aux mains des séparatistes prorusses depuis 2014.

Depuis Moscou, Igor Konachenkov, porte-parole du ministère russe de la Défense, a déclaré que «près de la localité de Bogoroditchnoïé, des nationalistes, afin d’empêcher la retraite des forces armées ukrainiennes, ont fait sauter le pont sur la rivière Seversky Donets et ont mis en place une unité de barrage. Néanmoins, 2 bataillons de l’armée ukrainienne ont abandonné leurs armes et traversé la rivière à la nage, puis se sont dispersés.»

«Ils ont bien fait, ce n’est pas de la lâcheté mais la réticence à défendre le régime de Kiev avec les nationalistes à sa tête. Ils ont préservé leur vie. Nous appelons toutes les personnes normales des forces armées ukrainiennes et de la défense territoriale à suivre leur exemple. De notre côté, nous leur garantissons la vie et la liberté», a-t-il ajouté.

Le ministère russe a fait savoir que «depuis le début de l’opération, 190 avions 190, 129 hélicoptères, 1 127 drones, 330 systèmes de défense aérienne, 3 424 chars et autres véhicules blindés de combat, 473 systèmes LRM, 1 795 canons d’artillerie [avaient] été détruits.»


Recommandé pour vous