Logo Perspectives med

Cinéma allemand : Gratuités alléchantes proposées par le Goethe-Institut

Le Goethe-Institut Marokko a annoncé l’organisation de la troisième Semaine du film allemand du 13 au 17 mai, à Rabat, après une première édition «réussie» à Casablanca et une deuxième à Tanger. Dans un communiqué, le Goethe-Institut Marokko promet une «sélection variée de longs-métrages allemands», qui sera proposée au Cinéma Renaissance.

Cinq longs-métrages allemands de différents genres primés en 2019 – 2020 seront présentés. Les films s’adressent à un public varié, jeune et moins jeune. Ils sont projetés en version originale allemande sous-titrée en français, poursuit le communiqué. Celui-ci ajoute que «de par leur diversité, ces films brossent un tableau complet d’une société allemande hétérogène».

Ainsi, «Le drame social « Benni » (2019), réalisé par Nora Fingscheidt, s’interroge sur le traitement des enfants qui remettent en question des structures sociales rigides. Le film de danse « Into the beat », réalisé par Stefan Westerwelle, raconte l’histoire d’une jeune ballerine, Katya, à l’avenir prestigieux tracé par son père et dont le destin est bouleversé lorsqu’elle découvre la danse urbaine/breakdance».

Le communiqué ajoute que «le conte urbain « Cleo » (2019), mis en scène par Erik Schmitt, entame un merveilleux voyage dans le temps à travers Berlin et dévoile un visage inconnu de la ville», alors que «Mehmet Akif Büyükatalay a réalisé le drame « Oray » (2019), qui raconte le dilemme entre sa propre foi, marquée par le conservatisme et l’amour pour une femme en Allemagne».

Enfin, «dans « Quand Hitler s’empara du lapin rose » (2019), la réalisatrice Caroline Link raconte l’histoire d’une famille juive fuyant les nazis pour retrouver un chez-soi».

Recommandé pour vous