oncf

Incendie

L’incendie qui ravage la forêt de Maghraoua (province de Taza) depuis vendredi, a été maîtrisé à 65% et les équipes d’intervention sont toujours mobilisées pour venir à bout du feu, a affirmé, lundi, Morad Safadi, directeur provincial de l’Agence nationale des eaux et Forêts (ANEF). Aucun dégât humain ou matériel n’a été enregistré, mais près de 600 ha sont partis en fumée jusqu’à présent.

L’Agence Nationale des Eaux et Forêts (ANEF) a mis à jour ses prévisions et ses données concernant les risques d’incendies forestiers et a placé 10 provinces en alerte rouge, prévoyant un risque « extrême » entre le 29 et le 31 juillet.

Une grande partie de l’oasis d’Addis, dans la province de Tata, a été détruite par le feu. L’incendie, qui s’est déclaré mardi 25 juillet n’a été maîtrisé que mercredi, après l’intervention des services de la Protection civile, de la Gendarmerie royale, des Forces auxiliaires, des autorités locales et de la population.

Les autorités de Beni Snassen ont annoncé que l’incendie qui s’est déclaré dimanche dans l’une des forêts de la commune de Rislane, dans la province de Berkane, a causé la perte d’environ 1200 hectares, composés essentiellement de conifères et de genévriers.

L’Agence Nationale des Eaux et Forêts (ANEF) prévoit un risque « moyen » à « extrême » d’incendies de forêts dans plusieurs provinces du Royaume durant les journées de mardi et mercredi. L’alerte a été donnée à l’heure où la lutte contre l’incendie qui a ravagé une partie du couvert végétal, à proximité de Tanger-Med, continue.

La vague de chaleur de niveau de vigilance orange, prévue de samedi à mardi dans plusieurs provinces du Maroc, avec des températures allant de 37 et 47°C, selon la Direction générale de la météorologie (DGM), engendre bien des dangers. Dont les feux de forêt. Le constat est désolant au sud du pays.

Demo
© 2024 Pm-Editions. | Réalisation & Seo : Digitaltransformer.ma.