#Libération_Palestine

Logo Perspectives med

CAN 2024, Walid Regragui blanchi par la CAF : Le triomphe de la « niya » !

Le jury d’appel de la Confédération africaine de football (CAF) a annulé, vendredi 26 janvier, la décision prononcée, mercredi dernier, par le jury disciplinaire à l’encontre du sélectionneur national Walid Regragui. Les pénalités ont initialement prévu une suspension du coach de quatre matchs, dont deux avec sursis. Cette annulation concerne aussi l’amende de 5 000 dollars que devait verser l’entraîneur.

La Fédération royale marocaine de football (FRMF) a fait savoir que les décisions du jury d’appel font suite à l’examen des arguments de défense présentés par l’instance nationale. Mercredi dernier, le jury disciplinaire de la CAF avait décidé de suspendre Walid Regragui, après une altercation verbale survenue entre lui et le capitaine de l’équipe de la République démocratique du Congo (RDC), Chancel Mbemba, en fin de match avec le Maroc pour le compte de la deuxième journée en Coupe d’Afrique des nations (CAN 2023).

A la suite de ces première mesures, la FRMF a interjeté appel, en soulignant que le coach n’avait pas enfreint les valeurs du fair-play. La décision initiale et désormais annulée fait partie de plusieurs mesures prises par le jury. Dans le cadre des faits liés au même match, la FRMF et la fédération congolaise (FECOFA) ont toutes les deux été pénalisées d’une amende de 20 000 dollars chacune.

Séparément, l’instance nationale versera une amende additionnelle de 10 000$, pour l’utilisation de fumigènes par ses supporters pendant le même match. Sur ce montant, 5 000$ sont assortis d’un sursis, informe une note d’information de la CAF.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Chronique

Recommandé pour vous