#Libération_Palestine

Logo Perspectives med

Balance commerciale : Le déficit commercial augmente de 10,6% à fin janvier

Le déficit commercial du Maroc s’est établi à 21,77 Mrds DH à fin janvier 2023, en hausse de 10,6% par rapport à la même période une année auparavant, selon l’Office des Changes.
Le déficit commercial augmente de 10,6% à fin janvier

Les importations ont augmenté de 6,3% à 54,40 Mrds DH et les exportations se sont élevées à 32,63 Mrds DH (+3,6%), précise l’Office qui vient de publier ses indicateurs mensuels des échanges extérieurs du mois de janvier, notant que le taux de couverture s’est établi à 60% contre 61,5% une année auparavant.

La hausse des importations de biens a touché la majorité des groupes de produits, souligne l’Office, ajoutant, dans ce sens, que la facture énergétique a augmenté de 30%, suite à la hausse des approvisionnements de l’ensemble des produits énergétiques en l’occurrence, ceux en gasoil et fuel-oils (+ 684 MDH) due à l’accroissement des prix de 35,5% (8.962 DH/T à fin janvier 2023 contre 6.613 DH/T un an auparavant). En revanche, les quantités importées ont baissé de 13,1%.

Concernant les importations des biens d’équipement, celles-ci ont enregistré une hausse de 16,8%, suite à la croissance des achats des moteurs à pistons de 74,6%. De leur côté, les importations de produits alimentaires ont augmenté de 4,2%. Les achats des produits bruts ont baissé, quant à eux, de 18,4% (-633MDH) suite au recul des achats des soufres bruts et non raffinés de 61,2%. De même, les importations des demi-produits ont accusé une baisse de 7,1% (-881MDH), attribuable à la diminution des achats de l’ammoniac de 57,6%.

S’agissant des exportations de marchandises, leur accroissement a concerné la majorité des secteurs, essentiellement, ceux de l’automobile, de l’électronique et électricité et du textile et cuir. Dans le détail, les ventes du secteur automobile ont atteint plus de 10 Mrds DH à fin janvier 2023, en hausse de 44,8% par rapport à la même période une année auparavant. Cette évolution fait suite à la hausse des ventes des principaux segments du secteur, à savoir, le segment de la construction (+48,4%), celui du câblage (+51%) et celui de l’intérieur véhicules et sièges (+26,6%), indique l’Office qui vient de publier ses indicateurs mensuels des échanges extérieurs.

 En parallèle, les exportations du secteur électronique et électricité se sont accrues de 39,2% à 1,74 Mrd DH à fin janvier 2023. Cette évolution s’explique, principalement, par la hausse des ventes des composants électroniques de 73,4% et celles des fils et câbles (+28,2%). De leur côté, les ventes du textile et cuir ont enregistré une hausse de 14,1% au titre du premier mois de l’année 2023, attribuable à la hausse des exportations des principaux segments de ce secteur en l’occurrence, des vêtements confectionnés (+19,3%) et des chaussures (+26,7%). Les exportations des articles de bonneterie demeurent, quant à elles, quasiment stables (+0,8%).

S’agissant des exportations des phosphates et dérivés, elles se sont établies à 5.39 Mrds DH à fin janvier 2023, contre 8, 77 Mrds DH à fin janvier 2022. Cette évolution s’explique par la hausse des exportations des phosphates (+3,9%) et par le recul des ventes des engrais naturels et chimiques (-38,1%) et celles de l’acide phosphorique (-56,7%).

Recommandé pour vous