Logo Perspectives med

Baisse conjoncturelle des prix des produits pétroliers : Et hausse structurelle des prix du tabac !

Pour mieux faire passer la pilule de la hausse généralisée des prix des produits tabagiques, l’Etat a décidé de revoir légèrement à la baisse la grille des produits pétroliers.
Hausse structurelle des prix du tabac

Depuis vendredi, les prix des carburants ont connu une légère baisse qui va de 0,63 pour le gasoil à 0,04 pour l’essence. Le litre du gasoil est désormais de 14,05 dirhams alors que l’essence varie entre 14,24 et 14,69 Dh. Cette baisse n’est que conjoncturelle, comme l’ont éprouvé les consommateurs qui exigent davantage de la part de l’Etat au regard des bénéfices moissonnés par les pétroliers depuis la libéralisation sauvage des prix.

En parallèle, les prix des produits de tabac ont connu une hausse, depuis dimanche 1er janvier 2023, à la suite du relèvement de la taxe intérieure de consommation (TIC) sur le tabac, dans le cadre de la loi de finances 2023. Cigarettes, cigarillos, cigares, tabacs chauffés et à rouler, ainsi que les Muassel sont concernés par cette hausse.

La matrice de prix établie par l’Administration des douanes et impôts indirects (ADII), dans une circulaire datée du 30 décembre 2022, inclut l’ensemble des nouveaux prix de vente des tabacs manufacturés, avec une hausse variant de 1 à 2 dirhams par paquet.

La hausse concerne principalement les marques les plus demandées par les consommateurs. Ainsi, les prix des paquets Marlboro passent de 38 à 39 dirhams, Marquise de 24 à 25 DH, Camel de 33 à 34 DH, Winston de 37 à 38 et Gauloises de 25 à 27 DH.

Accessible au public via le site de l’ADII, la circulaire téléchargeable reprend l’ensemble de ces hausses de prix.

Recommandé pour vous