Logo Perspectives med

Annahj dans le viseur de l’Etat : Une offensive inappropriée

Des images choquantes de militants blanchis sous le harnais trainés par terre, des croche-pieds pour faire tomber les leaders de la formation marxiste Annahj Addimocrati et un déploiement des forces de l’ordre sans commune mesure avec un sit-in annoncé devant le siège du ministère de l’Intérieur, à Rabat. La démocratie en prend un sérieux coup dans le Royaume !

La formation marxiste-léniniste d’Annahj Addimocrati (La voie démocratique), héritière du mouvement Ila al Amam, frappé d’interdiction dans les années 1970, subit les contre-coups d’un retour sur les acquis démocratiques engrangés par le pays au prix de grands sacrifices. La preuve, le sit-in pacifique que ladite formation a tenté d’observer devant le siège de l’Intérieur, à Rabat, a été interdit de force par les autorités de la capitale qui ont mobilisé d’importants moyens sécuritaires pour faire évacuer, de force, les militants d’Annahj.

Ces derniers entendaient ainsi protester contre le processus d’intimidations qui cible depuis quelques mois déjà ladite formation radicale, mais pacifique, le point d’orgue étant l’absence d’autorisation pour la tenue, dans un lieu public, du congrès national. Mustapha Brahma qui était à la tête du rassemblement qui a investi l’espace face au ministère de l’Intérieur a été vu, et c’est consigné par des vidéos, accroché par des éléments des forces de l’ordre déployés pour interdire le sit-in. Il n’a pas été le seul à avoir subi la charge répressive, plusieurs autres militants de la première heure ont été bousculés et trainés dans la rue par les forces de l’ordre qui cherchaient à faire place nette.

L’intolérance d’Annahj Addimocrati a-t-elle atteint le point de non-retour aux yeux des responsables ? La question mérite d’être soulevée à l’heure où nombre de ses militants subissent depuis des mois une série de brimades que rien ne justifie si ce n’est la mise au ban d’une composante de la scène politique plurielle. Le Maroc est-il en train de renouer avec les vieux démons qui ont engendré les années de plomb de triste mémoire ?

 

Recommandé pour vous