#Libération_Palestine

Logo Perspectives med

Alors que la Mosquée d’al-Aqsa brûle : Ankara fait les yeux doux à Tel-Aviv

A l’heure où la tension est à son summum en Palestine occupée, le ministre turc des Affaires étrangères a déclaré qu’Ankara cherche à établir une « relation durable » avec Israël. Assurant que le réchauffement des liens entre les deux pays dépend de la politique israélienne envers les Palestiniens.

« Nous cherchons à établir une relation durable », a affirmé Mevlut Cavusoglu, s’adressant aux journalistes israéliens à Ankara, au ministère turc des Affaires étrangères, ont rapporté les médias israéliens. « Depuis 1949, nos relations ont connu des hauts et des bas. Je peux vous dire que ceux-ci étaient dus aux violations des droits des Palestiniens, et non aux problèmes de nos relations bilatérales », a-t-il poursuivi. « Nous attendons de la partie israélienne qu’elle respecte le droit international sur la question palestinienne pour une relation durable », a-t-il souligné.

Les journalistes présents en Turquie pour trois jours ont été entièrement pris en charge par la Direction des communications rattachée au bureau du président Recep Tayyip Erdogan.

M. Cavusoglu a affirmé qu’Israël et la Turquie ont des intérêts communs et que la Turquie est « prête à développer la coopération bilatérale et le dialogue régional à travers un agenda positif. » Il souhaite également développer le potentiel de coopération dans les domaines de l’énergie, du commerce, des investissements, de la science et de la technologie, de l’agriculture et de la sécurité alimentaire.

Le haut diplomate turc s’est en outre montré nostalgique des touristes israéliens qu’il a rencontrés dans sa ville natale d’Alanya, et a déclaré qu’il espérait « que cette année, nous accueillerons davantage de touristes israéliens en Turquie. »

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Chronique

Recommandé pour vous