Logo Perspectives med

Agriculture : La tutelle retrouve des couleurs après les récentes pluies

Les récentes précipitations auront un impact positif sur le couvert végétal et les activités agricoles, a indiqué mardi Mohammed Sadiki, ministre de l’Agriculture, de la pêche maritime, du développement rural et des eaux et forêts.
La tutelle retrouve des couleurs après les récentes pluies

En réponse à une question orale à la Chambre des conseillers sur “l’actuelle saison agricole”, M. Sadiki a souligné que les dernières pluies ont concerné plusieurs régions et atteint 90 mm jusqu’à lundi, soit une baisse de 20% par rapport à une année normale (110 mm), et une hausse de 82% par rapport à la saison précédente (84,6 mm).

Le ministre a également relevé que ces précipitations auront notamment un effet positif sur le rythme des cultures d’automne, des arbres fruitiers et des cultures fourragères, ainsi que sur les retenues des barrages et les réserves d’eaux souterraines, notant que les eaux de barrages destinées à des fins agricoles se sont élevées à 3,23 milliards de mètres cubes, soit un taux de remplissage d’environ 24%, et un taux de déficit de 25% par rapport à la saison précédente.

S’agissant des mesures prises pour la campagne agricole actuelle, M. Sadiki a indiqué que la subvention des prix des semences sélectionnées s’est établie à 389 millions de dirhams, pour sécuriser 1,1 million de quintaux de semences sélectionnées pour les trois principales céréales, précisant que les ventes ont atteint, à ce jour, 900.000 quintaux, avec des prix subventionnés à 30%, ainsi que des semences de betterave sucrière pour une superficie de 50.000 hectares.

Le marché national sera approvisionné par près de 650.000 tonnes d’engrais phosphatés, au même prix que la dernière saison, a-t-il ajouté. Par ailleurs, le ministre a fait savoir que 1,2 million d’hectares de céréales, légumineuses et cultures oléagineuses ont été assurés (une augmentation de 200.000 hectares), outre 50.000 hectares d’arbres fruitiers.

Au niveau de la production agricole, les subventions aux fourrages se poursuivront en fonction des filières de production et de la situation de chaque région, a fait remarquer le ministre, notant que les quantités de fourrages subventionnés ont atteint, à ce jour, 7 millions de quintaux d’orge et 2,1 millions de quintaux de fourrages composés. Il a également fait état de la poursuite de l’élargissement des points d’eau destinés à l’abreuvement du bétail selon les régions et de l’octroi d’un soutien exceptionnel aux filières du lait et des viandes rouges.

De même, M. Sadiki a relevé que les programmes et projets programmés pour l’année 2023 s’articulent notamment sur le choix de systèmes agricoles résilients et efficaces, l’adoption de technologies d’adaptation par la culture directe, l’amélioration de l’attractivité du secteur agricole en encourageant l’investissement et intégrant les jeunes, la diversification des marchés ainsi que la protection commerciale et la veille stratégique.

S’agissant du déroulement de l’actuelle campagne agricole, le ministre a fait savoir que les superficies des cultures d’automne labourées ont atteint jusqu’à présent 2,72 millions d’hectares, et la superficie cultivée est de 2,1 millions d’hectares, ajoutant que la superficie cultivée en betteraves sucrières a atteint 28,14 mille hectares, alors que 1 mille hectares ont été plantés de canne à sucre. La superficie allouée aux légumes d’automne s’est élevée, quant à elle, à 72 mille hectares, a-t-il poursuivi. Par ailleurs, M. Sadiki a estimé que les dattes devront atteindre 110 mille de tonnes, les olives 1,1 million de tonnes et les agrumes 1,6 million de tonnes, notant que les exportations d’agrumes ont baissé de 39% par rapport à la campagne précédente, tandis que les exportations de primeurs ont progressé de 18%.

Recommandé pour vous