Logo Perspectives med

Valse des djihadistes dans le nord Mali : La concurrence bat son plein entre Jnim et Daech

Le nord du Mali est de nouveau en proie à des luttes d’influence entre groupes djihadistes rivaux. Des affrontements ont opposé ces derniers jours le Groupe de Soutien à l’Islam et aux musulmans (Jnim) aux combattants du groupe État islamique au Sahel dans des localités de la région de Ménaka.

Les affrontements pour l’essentiel circonscrits au niveau de trois localités de la région de Ménaka, à savoir Adéraboukane, Inchnane et Tamalate, n’ont pris fin que samedi. Selon plusieurs sources, ils ont duré quelques jours et ont été violents. Le groupe inféodé à Daech aurait bénéficié d’appui de combattants venus de l’extérieur du Mali. De son côté, le Groupe de Soutien à lslam et aux musulmans (Jnim) aurait été soutenu par des groupes armés locaux.

Les populations civiles ont fui les combats qui ont fait plusieurs dizaines de victimes de part et d’autre.

Le Jnim aurait repris en main la localité de Tamalate. Si l’information se confirme, c’est un sérieux revers pour les djihadistes de Daech, qui avaient ensanglanté, en mars dernier, ce bourg. Une centaine de civils, surtout des femmes et enfants, comptaient parmi les victimes de ce raid.

Dans deux autres localités, le retrait des combattants de l’EI aurait été constaté. Un pas en arrière pour mieux sauter ? La situation peut déraper à tout moment…

Recommandé pour vous

في مديح البرق والبراق

وطن المستعجلات. انه المغرب. مملكة البراق للذي سافر الي مدينة مراكش في رحلة استكشافية تحسبا