#Libération_Palestine

Logo Perspectives med

L’armée de Sanaa affirme avoir ciblé 6 bâtiments : Dont, pour la deuxième fois, le porte-avions USS Dwight D. Eisenhower

Les forces de résistance yéménite Ansarullah ont mené six nouvelles opérations, notamment contre un porte-avions américain, en représailles à l’agression meurtrière des États-Unis contre le Yémen et à la guerre génocidaire du régime israélien contre la bande de Gaza.
L’armée de Sanaa affirme avoir ciblé 6 bâtiments : Dont, pour la deuxième fois, le porte-avions USS Dwight D. Eisenhower

Le général de brigade Yehya Sarii, porte-parole des forces armées yéménites, a annoncé dans un message vidéo diffusé samedi 1er juin, cette opération d’envergure qui cadre avec la phase quatre de soutien à la cause palestinienne.  Il a précisé que le porte-avions américain l’USS Dwight D. Eisenhower avait été touché en mer Rouge « avec un plusieurs missiles balistiques et drones ». Vendredi également, les forces armées yéménites avaient visé le même navire « avec un certain nombre de missiles ailés et balistiques ». « Un destroyer américain a été frappé au cours d’une autre opération en mer Rouge avec des missiles balistiques et des drones », s’est-il félicité.

Ces opérations ont eu lieu en représailles aux agressions aériennes des avions de guerre américano-britanniques et des navires de guerre américains ayant ciblé les provinces yéménites de Sanaa, Hodeïda et Taëz, qui ont couté la vie à 16 personnes et blessé 40 autres.

Le général Y. Sarii a ensuite fait état de quatre autres frappes contre des navires commerciaux qui avaient violé l’interdiction imposée par le gouvernement de Sanaa aux navires israéliens ou à ceux à destination des ports dans des territoires occupés de la Palestine. Les forces yéménites appliquent l’interdiction depuis octobre dernier, lorsque le régime israélien a soumis Gaza à une guerre qui a jusqu’à présent tué au moins 36 379 Palestiniens, pour la plupart des femmes et des enfants.

Comme il a identifié l’un des navires touchés lors des opérations propalestiniennes comme étant le Maina, affirmant qu’il a été ciblé par deux opérations militaires dans la mer d’Oman et la mer Rouge. « Deux autres navires, l’Aloraiq et l’Abliani, ont été touchés respectivement dans l’océan Indien et en mer Rouge », a-t-il précisé.

« Les six opérations ont atteint leurs objectifs de manière précise et directe », a affirmé le porte-parole des forces armées yéménites avant de promettre la poursuite de leurs frappes propalestiniennes aussi longtemps que le régime israélien maintiendrait la guerre et le siège qu’il impose simultanément à Gaza.

 

Recommandé pour vous