#Libération_Palestine

Logo Perspectives med

La FNSA mobilise le secteur agricole : Et soutien le sit-in des salariés de l’ONSSA

La Fédération nationale du secteur agricole (FNSA) se mobilise. Et appelle à l’action unitaire pour contrer le projet de loi restrictif du droit de grève et demande à la tutelle de mettre en œuvre tous les engagements convenus.
La FNSA mobilise le secteur agricole : Et soutien le sit-in des salariés de l’ONSSA

La Fédération affiche son indignation face à la situation préoccupante dans laquelle se trouvent ouvriers agricoles. Elle appelle à la mise en œuvre rapide des engagements du ministre de l’Agriculture exprimés dans le dernier procès-verbal conjointement convenu, à commencer par l’approbation des deux lois statutaires concernant les employés des Offices régionaux de mise en valeur agricole (ORMVA) et de l’Office national de sécurité sanitaire des produits alimentaires (ONSSA), et l’ouverture de chantiers de révision des lois statutaires des autres institutions du secteur (ONSSA, eaux et forêts, recherche agricole, Agence pour le développement agricole, Institut agronomique et vétérinaire Hassan II, École nationale d’agriculture, chambres agricoles, silos portuaires…).

Dans cette atmosphère de mobilisation, la Fédération exprime son soutien total et inconditionnel aux luttes du syndicat national de l’ONSSA, et se félicite de la décision d’organiser un sit-in central à Rabat devant le siège du ministère de l’Économie et des Finances mercredi 29 mai à partir de 10h00. Elle appelle tous les militants et militantes à élargir la solidarité avec les employés de l’ONSSA et à la concrétiser sur le terrain par une participation massive au sit-in prévu la semaine prochaine.

La Fédération apprécie la large participation des employés du secteur agricole et des militants de l’UMT aux diverses formes de protestation menées par les ingénieurs, administrateurs et techniciens contre la poursuite de l’ignorance par le gouvernement de leurs dossiers revendicatifs, les appelant à la coordination et à la lutte commune jusqu’à la réalisation de leurs justes revendications.

Plus, elle renouvelle sa demande de publication du décret précisant la méthodologie et les étapes de l’unification du salaire minimum entre les secteurs agricole et industriel d’ici 2028, conformément au procès-verbal du 30 avril 2022. Comme elle dénonce la décision du gouvernement de supprimer progressivement la subvention du gaz butane, et de mettre en place une augmentation de 10 dirhams sur le prix de la bouteille de gaz de 12 kg et de 2,5 dirhams sur le prix de la bouteille de 3 kg, mettant en garde contre la persistance à saper le pouvoir d’achat de la classe ouvrière et des masses populaires en général, et renouvelant sa demande pressante d’adopter l’échelle mobile des prix et des salaires.

Dans son récent communiqué, la FNSA a salué la position du secrétariat national de l’Union marocaine du travail (UMT) concernant les propositions du gouvernement sur le projet de loi organique sur la grève. Ce dernier avait opposé son refus à toute formulation qui restreint ce droit humain et constitutionnel ou limite son champ d’exercice. La FNSA appelle à une action unitaire du mouvement syndical, des organisations de défense des droits de l’homme et de l’ensemble des organismes démocratiques pour contrer fermement ce projet de loi restrictif du droit de grève.

Recommandé pour vous