Logo Perspectives med

F. Lakjaa met au défi l’Algérie : Et enquête sur le scandale de la billetterie au Qatar

Coup sur coup, Fouzi Lakjaa, patron de la Fédération royale marocaine de football, a réagi sur les fronts politico-sportifs. D’abord, il y a la pique destinée à l’Algérie qui accueille le CHAN qui a tout pour ressembler à un bras de fer diplomatique décidé par Rabat. Ensuite, et il n’est jamais trop tard pour bien faire, le ministre « Rniste » a décidé d’enquêter sur le scandale de la billetterie qui a éclaboussé des élus de sa propre famille politique.
F. Lakjaa met au défi l’Algérie et enquête sur le scandale de la billetterie au Qatar

Si l’Algérie accueille, du 13 janvier au 4 février 2023, une nouvelle édition du Championnat d’Afrique des Nations (CHAN), organisée par la Confédération Africaine de Football au profit des joueurs évoluant sur le continent, il n’est pas dit que le Maroc sera de la fête.

Le Bureau directeur de la Fédération royale marocaine de football a exigé, mardi, des autorités algériennes d’ouvrir leur espace aérien à l’avion de la RAM, qui devrait transporter les Lions de l’Atlas de moins de 23 ans directement vers la ville de Constantine, qui accueille les matchs de l’équipe nationale.

La FRMF a déjà informé la CAF de son exigence. En cas de refus algérien, le Bureau directeur «a décidé à l’unanimité » de bouder « ce tournoi», indique la FRMF. Pour rappel, l’Algérie a annoncé, en septembre 2021, la fermeture de son espace aérien aux avions marocains, civils comme militaires.

A signaler que le Cameroun envisage aussi de tourner le dos à la CHAN de Constantine. La Fédération camerounaise de football, présidée par Samuel Eto’o, dit craindre pour la sécurité de ses joueurs en raison des tensions entre les deux pays, après l’élimination de l’Algérie lors des barrages de la Coupe du monde 2022, par le Cameroun. La dernière altercation, au Qatar, entre un Algérien et Eto’o a aggravé la crise. L’Ouganda a déjà renoncé à sa participation mais pour des raisons financières.

Les Lions de l’Atlas ont remporté les deux dernières éditions de la CHAN, de 2019 au Maroc et 2021 au Cameroun.

Sur un autre chapitre, la même instance de la Fédération que préside F. Lekjaa, a décidé de faire la lumière (toute la lumière ?) sur le scandale lié à la disparition d’une partie des billets accordés aux supporters marocains lors du match ayant opposé les Lions de l’Atlas à la France au Mondial 2022. mardi, le président de la FRMF a dénoncé avec force « des pratiques honteuses de certaines personnes supposées appartenir à la famille du football national ».

Après avoir informé le Bureau directeur de ce dossier, il a annoncé « la formation d’un comité composé de membres des commissions indépendantes affiliées à la Fédération, pour enquêter sur l’événement et rendre les décisions appropriées lors de la prochaine réunion du Bureau directeur du 16 janvier 2023 contre toute personne reconnue coupable de cet acte ayant porté atteinte au football national », indique la FRMF.

La semaine dernière, la Brigade nationale de la police judiciaire (BNPJ) se serait saisie de ce dossier.

Pour rappel, le 16 décembre, le Rassemblement national des indépendants (RNI) avait pris des mesures à l’endroit d’un de ses cadres, Mohamed El Hidaoui, député et membre du bureau de la Fédération royale marocaine de football (FRMF). M. El Hidaoui occupe également la présidence du club de football de l’Olympique de Safi. Cette réaction intervenait après la diffusion sur les réseaux sociaux d’un enregistrement sonore portant sur la responsabilité présumée de M. El Hidaoui dans ce dossier. Mais il faut dire aussi que le nom d’un autre député du RNI a été aussi conspué à Doha par les supporters des Lions de l’Atlas. Il s’agit, en l’occurrence, de Mohamed Boudrika…

Recommandé pour vous