Logo Perspectives med

Coopération sino-saoudienne : Lune de miel entre Riyad et Pékin

Le président chinois Xi Jinping a eu une conversation téléphonique vendredi matin avec Mohammed ben Salmane al-Saoud, alias « MBS », prince héritier saoudien, et véritable centre du pouvoir dans l’Arabie. Riyad a réaffirmé à cette occasion sa pleine disposition à booster ses relations avec Pékin en appuyant l’unité de la Chine.

Demandant à son interlocuteur de transmettre ses salutations au roi Salmane ben Abdelaziz al-Saoud, J. Xi a noté que les situations internationales et régionales connaissaient aujourd’hui des changements profonds et complexes, mettant en relief l’importance stratégique et globale des relations sino-saoudiennes. Affirmant que l’an dernier, la Chine et l’Arabie saoudite ont conjugué leurs efforts et avancé ensemble, facilitant un nouveau développement des relations bilatérales.

La partie chinoise donne priorité au développement de ses relations avec l’Arabie saoudite et demeure disposée à travailler avec elle pour approfondir sans cesse leur partenariat stratégique global et apporter davantage de bénéfices aux deux pays et à leurs peuples. La partie chinoise soutient l’Arabie saoudite dans la défense de sa souveraineté, de sa sécurité et de sa stabilité, ainsi que dans l’exploration indépendante d’une voie de développement adaptée à ses propres conditions nationales, a souligné J. Xi.

La Chine continuera de mettre en synergie l’Initiative la Ceinture et la Route (ICR) avec la Vision 2030 de l’Arabie saoudite et de forger un modèle de coopération de haut niveau entre les deux parties dans des domaines tels que l’énergie, l’économie et le commerce ainsi que la haute technologie, a poursuivi le président chinois. La partie chinoise soutient l’initiative « Moyen-Orient vert » de l’Arabie saoudite et salue la participation de celle-ci à l’Initiative de développement mondial, a-t-il ajouté.

La Chine et l’Arabie saoudite doivent renforcer leur solidarité, pratiquer un véritable multilatéralisme, sauvegarder le système international avec les Nations Unies en son centre, l’ordre international fondé sur le droit international, les normes fondamentales des relations internationales fondées sur les buts et principes de la Charte des Nations Unies, et défendre l’équité et la justice internationales ainsi que les intérêts communs des pays en développement, a indiqué J. Xi.

La Chine est disposée à travailler avec l’Arabie saoudite pour favoriser la paix et la stabilité au Moyen-Orient, aboutir à une conclusion au plus vite de l’accord de la zone de libre-échange du Conseil de coopération Chine-Golfe et construire conjointement une communauté de destin sino-arabe pour la nouvelle ère, a-t-il dit.

Pour sa part, le prince Mohammed a qualifié la Chine d’important partenaire stratégique global de l’Arabie saoudite, tout en relevant que les relations entre son pays et la Chine avaient connu ces dernières années de grands progrès dans divers domaines et que la Chine avait fourni un modèle de développement économique et de stabilité politique aux pays du monde entier. L’Arabie saoudite attache une grande importance au statut de la Chine et au développement de ses relations avec elle, adhérant fermement au principe d’une seule Chine, a-t-il fait savoir.

Il a ajouté que son pays continuerait de soutenir fermement la position légitime de la Chine sur des questions concernant ses intérêts fondamentaux tels que le Xinjiang, de s’opposer résolument à toute ingérence dans les affaires intérieures de la Chine et de protéger fermement les droits de tous les pays à choisir indépendamment leur propre voie en matière politique et de droits de l’Homme.

Le prince héritier a affirmé que son pays était disposé à travailler avec la Chine pour le renforcement des échanges de haut niveau, à signer des accords pour mettre en synergie la Vision 2030 de l’Arabie saoudite avec l’ICR, ainsi qu’à approfondir la coopération dans des domaines tels que l’économie, le commerce, les transports, les infrastructures et l’énergie.

L’Arabie saoudite est prête à renforcer sa communication et sa coordination avec la Chine dans les affaires internationales et régionales, soutient la position juste de la Chine sur les grandes questions internationales et régionales, et appuie la Ligue arabe et le Conseil de coopération du Golfe pour renforcer la coopération avec la Chine, a-t-il ajouté.

Les deux dirigeants ont également échangé leurs points de vue sur la situation en Ukraine.

 

Recommandé pour vous