Logo Perspectives med

Coopération sécuritaire maroco-espagnole : Un présumé terroriste pro-Polisario livré au Maroc

Entre Rabat et Madrid, la coopération sécuritaire reste entière. La preuve, les autorités espagnoles ont expulsé vers le Maroc un militant pro-Polisario, arrêté en mars dans la ville espagnole de Basauri pour avoir appelé à des actions terroristes contre des intérêts marocains.

Selon des sources proches du dossier, citées par l’agence espagnole EFE, l’affaire se résume à une « expulsion administrative » et l’homme a atterri mardi à l’aéroport de Casablanca escorté par des policiers espagnols.
Au moment de l’arrestation, le ministère espagnol de l’Intérieur avait signalé que l’homme, emprisonné en Espagne sur décision de justice, était très radicalisé et a utilisé ses profils sur les réseaux sociaux pour encourager des actions terroristes et violentes contre des personnes et des institutions marocaines en Espagne et à l’étranger.
L’enquête avait débuté en décembre 2020, lorsque des agents espagnols ont débusqué l’activité d’un individu qui a diffusé des menaces extrêmement graves et violentes via les réseaux sociaux. L’homme était apparemment obsédé par l’idée de commettre des actions violentes contre les Marocains, en particulier contre les Sahraouis unionistes.
L’opération de détention en Espagne a été menée par des agents de la Commission générale d’information sous la coordination du parquet de l’Audience nationale et la supervision d’un tribunal de Basauri, avec la collaboration des brigades d’information des villes de Las Palmas, de Gran Canaria, Tenerife, San Sebastián et Bilbao, indique EFE.

Recommandé pour vous