#Libération_Palestine

Logo Perspectives med

Collectivités territoriales : Un excédent de 3,3 Mrds DH à fin mai

La situation des charges et ressources des collectivités territoriales (CT) dégage un excédent global de 3,3 Mrds DH à fin mai 2023 contre un excédent de 5,2 Mrds DH enregistré un an auparavant, selon la Trésorerie Générale du Royaume (TGR).
Un excédent de 3,3 Mrds DH à fin mai

Cet excédent, qui tient compte des dépenses d’investissement de 5 Mrds DH et d’un solde positif des comptes spéciaux et des budgets annexes de 480 MDH, est destiné à couvrir les dépenses engagées et devant être payées au cours de l’année 2023, précise la TGR dans son récent bulletin mensuel de statistiques des finances locales (BMSFL). Et de noter que l’excédent dégagé par les budgets des CT à fin mai 2023, auquel s’ajoutent les recettes d’emprunt de 860 MDH, a permis le remboursement du principal de la dette pour 1.336 MDH et la reconstitution des excédents pour 2,8 Mrds DH.

La TGR fait savoir que les recettes ordinaires des CT se sont établies à 16,8 Mrds DH, en croissance de 2,1% par rapport à fin mai 2022. Ceci s’explique par la hausse de 4,2% des recettes transférées et de 11,2% des recettes gérées par les CT, conjuguée à la baisse de 17% des recettes gérées par l’Etat. Les dépenses ordinaires ont, quant à elles, atteint 9 Mrds DH, soit une augmentation de 0,3% en raison de la hausse de 2,1% des dépenses des autres biens et services, conjuguée à la baisse de 0,5% des dépenses de personnel et de 3,6% des charges en intérêts de la dette.

A fin mai 2023, les dépenses globales réalisées par les CT (dépenses ordinaires, dépenses d’investissement et remboursements du principal de la dette) se sont établies à 15,3 Mrds DH, en hausse de 16,8% par rapport à leur niveau à fin mai 2022. Elles se composent à hauteur de 58,5% de dépenses ordinaires.

S’agissant des excédents globaux dégagés par les budgets des collectivités territoriales, ils ont été de 49,4 Mrds DH, y compris les excédents des années antérieures et celui de l’année 2023 (3,3 Mrds DH). Ces excédents sont destinés à couvrir les dépenses programmées et engagées ou programmées, au titre des années antérieures et non payées ainsi que les dépenses engagées en 2023 et non payées. Le reliquat constitue de la trésorerie disponible destinée au paiement des dépenses exigibles (salaires, eau et électricité, loyers, intérêts de la dette, gestion déléguée, …). Les communes interviennent pour 54,5% des excédents globaux des collectivités territoriales.

Recommandé pour vous