#Libération_Palestine

Logo Perspectives med

Colère chez les ingénieurs : Grève nationale et sit-in devant le parlement !

Les ingénieurs au Maroc, représentés par l'Union nationale des ingénieurs marocains (UNIM), ont décidé de poursuivre leur mouvement de protestation en organisant mardi 21 mai 2024 une grève nationale, accompagnée d'un rassemblement devant le siège du Parlement à 11 heures. Cette décision fait suite à une série d'actions précédentes, notamment une manifestation le 25 avril dernier et une grève générale le 9 mai.
Colère chez les ingénieurs : Grève nationale et sit-in devant le parlement !

L’UNIM dénonce le manque de dialogue avec les autorités pour résoudre les divers problèmes auxquels la profession est confrontée, notamment la question cruciale de l’instauration d’un nouveau statut pour les ingénieurs interministériels. Cette situation, selon le communiqué du syndicat, pourrait entraîner « une crise sans précédent pour le secteur de l’ingénierie nationale ».  Parmi les demandes majeures des ingénieurs, figurent des réformes substantielles concernant le système de retraite. L’UNIM s’oppose vigoureusement aux réformes proposées jugées préjudiciables aux travailleurs, réduisant ainsi leurs acquis. Les ingénieurs exigent également que le gouvernement prenne des mesures concrètes pour régler les dettes de l’État envers le système des pensions civiles, ainsi que pour assurer une meilleure rentabilité financière des dépôts, sur le modèle du régime collectif d’allocations des retraites.

En outre, les ingénieurs réclament le respect du principe de contribution, où le salarié prendrait en charge un tiers des cotisations et l’employeur les deux tiers, conformément à d’autres régimes de retraite.

Par ailleurs, l’UNIM rejette fermement toute tentative de restreindre le droit de grève, considérant de telles propositions comme une atteinte aux droits fondamentaux des travailleurs.

Recommandé pour vous