#Libération_Palestine

Logo Perspectives med
Previous slide
Next slide

CHAN-23 : Le Maroc boude le tournoi algérien

Previous slide
Next slide
Fin du suspens. La sélection marocaine des moins de 23 ans, qui participe à la septième édition du Championnat d’Afrique des joueurs locaux (CHAN) prévue du 13 janvier au 4 février 2023 en Algérie, ne sera finalement pas présente au tournoi.
Le Maroc boude le tournoi algérien

La décision a été rendue officielle, jeudi, par la Fédération royale marocaine de football (FRMF), faute d’autorisation algérienne du vol direct entre Rabat et Constantine pour conduire les joueurs par leur transporteur, Royal Air Maroc (RAM). L’équipe allait défendre son titre, qu’elle remporté lors des deux dernières éditions.

La FRMF a rappelé, dans un communiqué, avoir déposé une requête dans ce sens, le 22 décembre 2022, auprès de la Confédération africaine de football (CAF), en charge de l’organisation du CHAN, en vue d’obtenir une autorisation pour le vol Rabat – Constantine opéré par le transporteur officiel de la sélection. La demande a été acceptée en principe. Depuis, la Fédération a « poursuivi ses préparatifs pour la participation de l’équipe nationale à cette compétition continentale, puisqu’elle a programmé un rassemblement préparatoire au Complexe Mohammed VI de football à Maâmora, entre les 6 et 10 janvier 2023, incluant deux matchs amicaux contre l’Éthiopie », a-t-elle indiqué.

« Alors que l’équipe nationale s’apprêtait à se rendre à Constantine, le 10 janvier pour participer à ce championnat continental, la Fédération royale marocaine de football n’a malheureusement pas obtenu l’autorisation définitive pour se rendre en Algérie par vol direct de la RAM », déplore l’instance.

La veille de cette annonce, des sources médiatiques avaient rapporté que les joueurs présents au stage de préparation avaient été autorisés à quitter le Complexe Mohammed VI et à rejoindre leurs clubs respectifs, au vu de la situation restée au point mort.

La FRMF n’est pas la seule à avoir mis en débat les conditions d’accueil des participants à cette édition du tournoi. La Fédération camerounaise de football, présidée par Samuel Eto’o, a précédemment exprimé ses craintes à la CAF pour la sécurité de ses joueurs. Les tensions montent entre les deux pays, depuis l’élimination de l’Algérie, lors des matchs barrages de la Coupe du monde 2022, par le Cameroun. L’Ouganda a renoncé à sa participation, pour des raisons financières.

Recommandé pour vous