oncf

Présides Sebta et Melilla

Le chef du Département de la Sécurité Nationale espagnole, relevant de la présidence du gouvernement, a assuré aux médias que « le Maroc ne représente pas une menace pour l’Espagne ». Une affirmation que les Marocains ne sauraient prendre pour de l’argent comptant au regard de ce que Madrid entreprend au niveau des Présides occupées et des iles qui s’y rattachent.

Lire plus

Après avoir insisté pour que le contenu de la lettre de soutien de Pedro Sanchez au plan marocain d’autonomie au Sahara occidental, adressée le 14 mars 2022 au roi Mohammed VI, soit connu, la droite espagnole cherche à percer le contenu des tractations entre Rabat et Madrid sur le dossier des Présides occupés dans le Nord du Maroc.

Le bouclage du dossier des douanes commerciales au niveau des présides occupés dans le nord du Maroc a tendance à s’inscrire dans la durée. Rien de plus normal puisque l’Espagne cherche à perpétuer le caractère de l’hispanité des deux villes revendiquées pourtant par le Maroc.

Demo
© 2024 Pm-Editions. | Réalisation & Seo : Digitaltransformer.ma.