#Libération_Palestine

Logo Perspectives med

BCP : Un RN consolidé en forte hausse en 2022

A l’issue de l’année 2022, l’encours brut des crédits à la clientèle s’apprécie de +6,7% à 307,7 Mrds DH profitant essentiellement de l’évolution des crédits de trésorerie du fait du développement des besoins en fonds de roulement des entreprises en lien avec l’inflation. Pour leur part, les dépôts de la clientèle auraient progressé de +7,6% 367,9 Mrds DH.
Un RN consolidé en forte hausse en 2022

Côté opérationnel, le PNB consolidé affiche une hausse de +2,6% à  20,6 Mrds DH, intégrant une baisse de -6 pts de la contribution de la Banque au Maroc à 51% du fait notamment de l’impact de la hausse des taux BDT sur les activités de trading obligataire. Toutefois, la contribution de la Banque de l’international s’apprécie de +2 pts à 27%, capitalisant à la fois sur le redressement notable des nouvelles filiales (acquises en 2019) et sur la bonne orientation des filiales d’ABI.

Pour leur part, les filiales au Maroc continuent sur leur lancée avec une contribution au PNB qui passe de 18% en 2021 à 22% en 2022. Les charges générales d’exploitation s’alourdissent de +7,1% à 10,7 Mrds DH reflétant la reprise des investissements nécessaires au déploiement de la stratégie du Groupe au Maroc et à l’international.

Au volet risque, le coût du risque s’allège de -22,5% à 4,3 Mrds DH en 2022 en raison de la non-récurrence des provisions sur les dations enregistrées en 2021. Les taux de provisionnement, eux, se maintiennent à des niveaux importants, soit 1,2% pour l’encours sain (ou Bucket 1), 19,9% pour le Bucket 2 et 70,5% pour le Bucket 3, témoignant de la politique de provisionnement prudente du Groupe.

Compte tenu de l’ensemble de ces éléments, le RN consolidé croît de près de +30% à 3,5 Mrds DH en 2022 (contre 2,7 Mrds DH en 2021). En termes d’actionnariat, l’année 2022 a été marquée par la poursuite du processus d’institutionnalisation de l’actionnariat de la BCP avec une part des BPR’s qui s’élève au 31/12/2022 à 34,6%, tandis que les institutionnels locaux constituant le noyau dur du capital en détiennent près de 35%.

Recommandé pour vous