Logo Perspectives med

Balance commerciale : Le déficit plonge à fin septembre

Le déficit commercial du Maroc s’est établi à 234,4 Mrds DH au titre des neuf premiers mois de cette année, en hausse de 53,3% par rapport à la même période un an auparavant, selon l’Office des changes.

Les importations ont progressé de 43,8% à près de 552,38 Mrds DH et les exportations se sont améliorées de 37,4% à 317,89 Mrds DH, précise l’Office qui vient de publier ses indicateurs mensuels des échanges extérieurs du mois de septembre, ajoutant que le taux de couverture a perdu 2,6 points à 57,6%.

Au détail, la hausse des importations de biens fait suite à l’augmentation des achats des produits énergétiques (+62,82 Mrds DH), des demis produits (+43 Mrds DH), des produits alimentaires (+23,1 Mrds DH), des biens d’équipement (+17,65 Mrds DH), des produits bruts (+13,66 Mrds DH) et des produits finis de consommation (+7,8 Mrds DH), fait savoir la même source.

S’agissant des exportations de biens, leur accroissement concerne notamment les phosphates et dérivés (+36,68 Mrds DH), l’Automobile (+20,1 Mrds DH), l’Agriculture et agro-alimentaire (+10,55 Mrds DH), le Textile et cuir (+7 Mrds DH), l’Aéronautique (+5,6 Mrds DH), l’Electronique et électricité (+3,38 Mrds DH). Pour ce qui est des flux financiers, les transferts des Marocains résidant à l’étranger (MRE) ont atteint plus de 80,8 Mrds DH au titre des neuf premiers mois de cette année, contre près de 72,4 Mrds DH durant la même période un an auparavant. Ces transferts ont ainsi affiché une hausse de 11,6% par rapport à fin septembre 2021. De leur côté, les recettes Voyages, sous l’effet de la reprise, ont plus que doublé passant de 24,9 Mrds DH à fin septembre 2021 à 62,23 Mrds DH à fin septembre 2022. Ces recettes sont en amélioration de 136,3% comparativement à la même période de l’année 2020 et dépassent le niveau atteint à fin septembre 2019 (60,15 Mrds DH).

Les dépenses, quant à elles, se situent à 11,92 Mrds DH. Ce niveau demeure inférieur à ceux enregistrés en 2018 (14,28 Mrds DH) et en 2019 (15,95 Mrds DH), années avant la crise du covid-19. Ainsi, le solde excédentaire des voyages a presque triplé se situant à +50,3 Mrds DH à fin septembre 2022 contre seulement +17,36 Mrds DH une année auparavant.

Pour ce qui est du flux net des Investissements Directs Étrangers (IDE), il a atteint près de 19,7 Mrds DH au cours des neuf premiers mois de 2022, en hausse de 50,8% par rapport à la même période un an auparavant, indique l’Office des changes. Les recettes des IDE ont progressé de 35,9% à 29,6 Mrds DH et les dépenses ont augmenté de 13,5% à 9,9 Mrds DH. Pour leur part, les investissements directs marocains à l’étranger (IDME) ont dépassé 13,43 Mrds DH à fin septembre, affichant une croissance de 2% par rapport à la même période de l’année écoulée. De leur côté, les cessions de ces investissements se sont situées à 9,16 Mrds DH, en repli de 10,4%. Ainsi, le flux net des IDME a augmenté de 44,8%.

Recommandé pour vous