Logo Perspectives med

Assaut contre le Capitole à Washington : D. Trump à la tête de la conspiration, selon les enquêteurs

Aux États-Unis, la commission d’enquête de la Chambre des représentants sur l’assaut du Capitole du 6 janvier 2021 a publié son rapport final. Après avoir recommandé l’inculpation de Donald Trump par le ministère de la Justice, elle accuse l’ancien président de « conspiration en plusieurs volets » et recommande de l’empêcher de se représenter à une élection.
D. Trump à la tête de la conspiration, selon les enquêteurs

Le constat dressé par la commission d’enquête est sans appel : D. Trump est responsable de l’assaut du Capitole du 6 janvier 2021. En 845 pages, le rapport dresse le portrait accablant d’un président qui a voulu « entraver la volonté du peuple et renverser la démocratie américaine ». Une accusation symbolique fondée sur un million de documents collectés, plus d’un millier d’entretiens et une dizaine d’audiences publiques.

Ce rapport final, publié vendredi et confié au ministère américain de la Justice, pointe du doigt l’infrastructure du complot mené par l’ancien Président américain qui cherche à se représenter. C’est-à-dire l’ensemble que forme ses avocats, le secrétaire général de la Maison Blanche et certains membres du Congrès, tous au service de l’objectif de l’ancien président républicain : inciter, via Twitter, les groupes d’extrême-droite à préparer et mener l’insurrection pour empêcher que Joe Biden ne soit certifié à sa place comme président des États-Unis.

Lundi 19 décembre, la commission d’enquête a bouclé dix-huit mois de travaux et a voté en faveur des poursuites pénales contre D. Trump. D’après la commission, cette stratégie, supervisée par l’ancien locataire du Bureau Ovale, s’accompagne d’un obscurcissement délibéré de la vérité avec le récit de l’élection volée, auquel personne ne croit dans la garde rapprochée du président. La commission dénonce également une obstruction systématique de l’enquête sur l’assaut du Capitole, avec des pressions sur les témoins pour qu’ils gardent le silence au maximum lors des audiences.

Formée en juillet 2021, la commission sera dissoute le 3 janvier lorsque la nouvelle majorité républicaine prendra le contrôle de la Chambre des représentants. D. Trump sera-t-il poursuivi au pénal ? c’est au ministère de la Justice d’en décider à l’heure où 48% des Américains croient toujours en la bonne étoile de l’homme d’affaires accablé par cette enquête.

Recommandé pour vous