Logo Perspectives med

Tension persistante en Somalie : Une base militaire ciblée par les Shebab

L’agence de presse somalienne a rapporté que « des victimes civiles sont tombées dans un attentat suicide visant une base militaire au sud de la capitale, Mogadiscio ».

Des sources de sécurité ont indiqué à l’agence qu’ « un kamikaze du mouvement terroriste Al-Shabab s’est fait exploser devant la base militaire de Kandy à Mogadiscio, causant la mort d’un certain nombre de civils ». Ajoutant que « l’attaque est intervenue après que le mouvement terroriste a subi des revers militaires ».

Le ministère somalien de la Défense a annoncé, vendredi, que 100 militants d’al-Shabab avaient été tués dans une attaque terrestre et aérienne menée par l’armée dans le centre du pays, expliquant que des « unités des forces spéciales de l’armée somalienne, en coopération avec des alliés et des habitants, a lancé une attaque contre les sites du mouvement dans la ville d’El Hariri, près de la province de Hiran ».

Al-Shabab avait revendiqué il y a deux semaines un attentat contre un hôtel de la ville côtière de Kismayo, qui avait fait neuf morts et 47 blessés le sud-est du pays.

Le 23 août, le président somalien Hassan Sheikh Mohamoud a juré de mener une guerre totale pour éliminer le djihadisme dont pâtit son pays. Les forces gouvernementales ont réussi à libérer des dizaines de villages et des centaines d’éléments de mouvements extrémistes ont été tués au cours des trois dernières semaines dans les opérations en cours dans le centre de la Somalie.

La Somalie est le théâtre depuis plusieurs années d’un conflit sanglant entre les forces gouvernementales et les militants d’Al-Shabab, qui cherchent à contrôler et gouverner le pays de la Corne de l’Afrique.

En plus de cette insurrection, la Somalie est en danger de famine imminente causée par la sécheresse la plus grave que le pays ait connue depuis plus de quarante ans. 7,8 millions de personnes, souffrent des contrecoups de la sécheresse, et représentent environ la moitié de la population du pays, dont 213 000 sont menacées de famine grave, selon les Nations unies.

Recommandé pour vous