#Libération_Palestine

Logo Perspectives med

Riyad et Abou Dhabi rivalisent: La guerre économique est lancée

Entre l’Arabie saoudite et les Émirats arabes unis, la compétition s‘intensifie. Pour toucher aussi le volet économique. Avec l‘annonce de 44 multinationales, dont les groupes Siemens ou encore Unilever, d‘installer leur siège régional dans la capitale saoudienne, Riyad accentue peu à peu la pression sur le voisin Dubaï.

Abou Dhabi qui accueille à ce jour près de 140 sièges régionaux d’opérateurs de renom, un record à l‘échelle du Golfe, pourrait perdre à l‘avenir son statut de hub économique régional. Cette tendance pourrait d‘ailleurs être bien plus lourde puisque l‘Arabie saoudite cherche à attirer jusqu’à 500 sièges régionaux sur son territoire d‘ici une dizaine d‘années.
Mais pour Riyad, cette stratégie est une nécessité. Alors que les ressources de la pétromonarchie s‘amenuisent, la diversification de son économie est devenue la priorité numéro un.
Pour les experts, cette rivalité entre les deux principales économies de la région est toutefois « saine ». Elle pourrait même stimuler l’environnement des affaires dans l’ensemble de la région. Du moins, si celle-ci ne conduit pas à des tendances protectionnistes plus profondes.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Chronique

Recommandé pour vous