Logo Perspectives med

Résolution de l’ONU sur le Sahara : Satisfecit marocain…

Rabat a exprimé sa satisfaction au sujet de la résolution n°2654 du Conseil de sécurité récemment adoptée. Un texte qui prolonge, d'une année supplémentaire, le mandat de la Minurso. Le mouvement séparatiste a fustigé la résolution et réaffirmé sa volonté d’intensifier la lutte armée.

«Le Royaume du Maroc se félicite de l’adoption ce jour par le Conseil de Sécurité de l’ONU de la résolution 2654 relative à la Question du Sahara marocain», a indiqué jeudi le ministère des Affaires étrangères, de la coopération africaine et des Marocains résidant à l’étranger. «L’adoption de cette résolution intervient dans un contexte marqué par les percées significatives réalisées, sous la Conduite de Sa Majesté le Roi Mohammed VI, Que Dieu L’Assiste, dans le dossier au cours des dernières années», ajoute le département.

Rappelant le «soutien international grandissant de pays importants et influents à l’Initiative marocaine d’autonomie, l’ouverture à Laâyoune et à Dakhla de plus d’une trentaine de Consulats Généraux, la non-reconnaissance de plus de 84% des Etats membres de l’ONU de l’entité fantoche, ainsi que l’essor économique et social dans les Provinces du Sud», Rabat considère que la nouvelle résolution, «tout en consacrant les acquis antérieurs du Maroc, constitue une résolution de confirmation et d’évolution».

«C’est une résolution de confirmation qui réaffirme le cadre du processus politique, ses acteurs, et sa finalité», estime-t-on tout en assurant que la résolution considère les «tables rondes» comme le seul cadre de discussion et qu’elle confirme les acteurs du processus politique (Maroc, Algérie, Mauritanie et Polisario).

Le Maroc reste ainsi «pleinement engagé pour appuyer les efforts du Secrétaire Général de l’ONU et son Envoyé Personnel visant la relance du processus des tables rondes, en vue de parvenir à une solution politique, basée sur l’Initiative Marocaine d’Autonomie et dans le strict respect de l’intégrité territoriale et la souveraineté nationale du Royaume», conclut le communiqué.

A contrario, le Front Polisario critique la teneur de la résolution onusienne et fustige «l’inaction persistante du Conseil de sécurité face aux tentatives agressives et persistantes» du Maroc sur le dossier du Sahara. Le mouvement séparatiste a accusé le Maroc «d’obstruer et de saper le mandat de la Minurso et d’imposer un fait accompli par la force dans les zones sahariennes occupées», ajoutant que «cela ne laisse aucun autre choix pour le peuple sahraoui que de poursuivre et d’intensifier sa lutte armée légitime pour défendre son droit inaliénable et non négociable à l’autodétermination et à l’indépendance»..

Le mouvement séparatiste réitère son attachement au «Plan de règlement conjoint entre l’Organisation des Nations Unies et l’Organisation de l’unité africaine» qui, à ses yeux, «demeure le seul accord avec le consentement des deux parties, le Polisario et le Maroc». Dès lors, il affirme qu’il «ne participera à aucun processus de paix fondé sur une approche déviante, dans la forme et la substance» dudit plan de règlement.

Enfin, tout en rappelant «son engagement à contribuer de manière constructive à la recherche d’une solution pacifique, juste et durable à la décolonisation du Sahara occidental», le Polisario réaffirme qu’il «continuera à utiliser tous les moyens légitimes, y compris la lutte armée pour défendre ses droits inaliénables et non négociables à l’autodétermination et à l’indépendance».

 

Recommandé pour vous

في مديح البرق والبراق

وطن المستعجلات. انه المغرب. مملكة البراق للذي سافر الي مدينة مراكش في رحلة استكشافية تحسبا