Logo Perspectives med

Raid sioniste sur Damas: L’aéroport ciblé de nouveau

L'aéroport international de Damas a été mis hors service, lundi 2 janvier, pendant quelques heures, par des frappes israéliennes qui ont fait quatre morts, dont deux soldats syriens, selon l'Observatoire syrien des droits de l'homme (OSDH).
Raid sioniste sur Damas

Les autorités syriennes ont annoncé, lundi matin, la reprise du trafic aérien à l’aéroport international de Damas, quelques heures seulement après des raids israéliens. L’OSDH évoque une remise en service « partielle » et précise que la piste réservée au transport des marchandises et au voyage des hautes personnalités de l’État reste « inutilisable ».

Le ministère syrien du Transport confirme la poursuite des travaux de réparation dans d’autres parties de l’aéroport touchées par les raids, lundi à l’aube.

L’Observatoire rapporte que des missiles ont détruit des « positions du Hezbollah dont un dépôt d’armes » et d’autres installations utilisées par les alliés iraniens du pouvoir syrien.

Israël bombarde régulièrement des cibles en Syrie dans le but avoué d’empêcher l’Iran et ses alliés d’établir une infrastructure militaire permanente sur le territoire syrien. L’année dernière, l’aviation israélienne a lancé 32 attaques contre plus de 90 cibles dans différentes régions du pays. En juin dernier, l’aéroport de Damas avait été paralysé pendant deux semaines après la destruction des pistes. Début septembre, celui d’Alep, dans le nord du pays, avait été mis hors service pendant plusieurs jours après des raids aériens.

Recommandé pour vous