#Libération_Palestine

Logo Perspectives med

Polluants cancérigènes : La nocivité des papiers hygiéniques établie

Les « polluants éternels », à savoir des substances chimiques et cancérigènes, seraient présentes dans le papier hygiénique. Une étude américaine publiée dans la revue Environmental Science and Technology Letters le confirme.
La nocivité des papiers hygiéniques établie

Les « polluants éternels », connus sous l’abréviation PFAS, sont des substances chimiques qui s’infiltrent dans les eaux usées et les sols et qui se retrouvent dans de nombreux objets de la vie courante comme les cosmétiques, ustensiles de cuisines type poêles antiadhésives, emballages alimentaires et même le papier toilette. La présence de polluants éternels dans le papier hygiénique peut s’expliquer par le fait que certains fabricants ajoutent des substances chimiques lors de la transformation du bois en pâte à papier, dont les traces persistent dans le produit final.

Ces polluants dits éternels doivent leur surnom à leur cycle de vie très long. Ils seraient associés à plusieurs types de cancers, de maladies cardiovasculaires, mais aussi responsable des problèmes de fertilité et de troubles du développement chez les enfants.

Il y a un an, l’Agence européenne des produits chimiques avait proposé de les interdire. Mais il faudra encore attendre que les États membres ratifient une proposition de la Commission européenne d’ici 2025.

Recommandé pour vous