#Libération_Palestine

Logo Perspectives med

Orpailleurs maliens tués à El Mog : La frappe attribuée aux drones des FAR

Quatre orpailleurs maliens ont été tués, jeudi, près de la localité d’El Moug, dans la zone tampon du Sahara, rapportent les médias mauritaniens. Les décès sont attribués à une frappe menée par un drone des Forces armées royales (FAR). Le bombardement a blessé un autre chercheur d’or de nationalité mauritanienne, évacué vers une clinique à Zouerate.
Orpailleurs maliens tués à El Mog : La frappe attribuée aux drones des FAR

L’information qui a rebondi à Tindouf a été exploitée dans l’immédiat par les médias séparatistes. L’un d’eux a titré que « le Maroc attaque des civils mauritaniens avec des drones au Sahara occidental et tue 4 personnes ». Une diabolisation de plus du Maroc. Alors que les autorités mauritaniennes avaient entrepris une vaste opération d’arrestations dans les rangs des orpailleurs, dont des étrangers, actifs dans la zone située à l’Est du Mur des Sables érigé par les FAR.

Le 3 janvier, le gouvernement mauritanien a exhorté ses ressortissants, notamment les chercheurs d’or, à ne pas s’aventurer hors des « frontières nationales ». « Nous avons mené des campagnes de sensibilisation au niveau des sociétés d’exploration et des administrations régionales pour l’exploration uniquement sur le territoire du pays. La Mauritanie a légalisé toutes les zones où s’activent les orpailleurs », avait indiqué le porte-parole de l’exécutif mauritanien.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Chronique

Recommandé pour vous