#Libération_Palestine

Logo Perspectives med
Previous slide
Next slide

Normalisation avec Israël : Les élus appelés à bloquer le processus

Previous slide
Next slide
Le Front marocain de soutien à la Palestine qui s’érige contre la normalisation avec l’entité sioniste sollicite l’appui des parlementaires dans sa démarche. L’ONG demande aux députés et conseillers, via une lettre ouverte, de voter contre le projet de loi n°47.21, portant approbation de l’accord relatif aux services aériens entre le gouvernement marocain et Israël, signé à Rabat le 11 août 2021.

Pour tenter d’évacuer la normalisation avec Israël de sa substance, une course contre la montre est enclenchée par le Front marocain de soutien à la Palestine. Pour ce faire, l’ONG n’hésite pas à en appeler aux élus de la nation pour bloquer les textes et autres accords relatifs à la normalisation. En tête desquels un texte que l’actuel gouvernement avait adopté, au même titre qu’un autre accord sur la coopération culturelle et sportive avec l’Etat hébreu, lors de sa réunion du 16 octobre, soit trois jours seulement après avoir obtenu la confiance de la Chambre des représentants.
Le Front rappelle, dans son appel, que des conseillers parlementaires avaient vivement protesté, en octobre 2017, contre la présence à Rabat d’une délégation israélienne conduite par l’ancien député d’origine marocaine, Amir Peretz dans le cadre d’une conférence organisée par l’Assemblée parlementaire de la Méditerranée en partenariat avec l’Organisation mondiale du commerce sur le thème : «Faciliter le commerce et les investissements dans la région méditerranéenne et africaine».
Le Maroc et Israël ont rétabli leurs relations diplomatiques le 10 décembre 2020. Et depuis, les médias locaux, comme étrangers, ont fait grand cas des accords militaires et sécuritaires qui lient désormais Rabat à Tel-Aviv.

Recommandé pour vous