Logo Perspectives med

La diplomatie israélienne se fissure : L’ambassadeur d’Israël au Canada jette l’éponge

Ronen Hoffman, ambassadeur d’Israël au Canada, a annoncé samedi qu’il préférait démissionner de son poste plutôt que de servir le nouveau gouvernement radical du Premier ministre Benjamin Netanyahu.
La diplomatie israélienne se fissure

R. Hoffman est le deuxième ambassadeur nommé par le précédent gouvernement d’union dirigé par les anciens premiers ministres Naftali Bennett et Yair Lapid à annoncer sa démission en raison de désaccords idéologiques avec la nouvelle coalition, considérée comme la plus à droite de l’histoire d’Israël. Yaël German, ambassadrice d’Israël en France, a été la première à jeter l’éponge le jour de la prestation de serment du gouvernement Netanyahu le mois dernier.

« Avec la transition vers le nouveau gouvernement et vers une politique différente en Israël, mon intégrité personnelle et professionnelle m’a contraint à demander à écourter ma mission et à retourner en Israël cet été », a tweeté dimanche R. Hoffman. Il a ajouté que, d’ici là, il « continuera à servir l’État d’Israël ici au Canada avec la même passion et le même plaisir jusqu’à ce qu’un remplaçant soit nommé, plus tard dans l’année. »

R. Hoffman est un proche de Y. Lapid et a été député de son parti Yesh Atid entre 2013 et 2015. Pendant son mandat de parlementaire, il a été membre de la commission des Affaires étrangères et de la Défense de la Knesset, et président de la sous-commission de la Politique étrangère et de l’Information. Son contrat à Ottawa, démarré en décembre 2012, devait prendre fin en novembre 2024.

L’annonce d’Hoffman est plus nuancée que la lettre de démission que Y. German a adressée à Netanyahu. Elle s’est déclarée incapable de « se mentir à elle-même et continuer de représenter une politique différente de manière tellement radicale de tout ce en quoi je crois et c’est pour cela que je vous présente ma démission de mon poste d’ambassadrice d’Israël en France ».

Recommandé pour vous