#Libération_Palestine

Logo Perspectives med

Inteconnexion électrique et plus si affinités: Le courant portugais…

Le soleil marocain brillera-t-il de tous ses feux sous le ciel du Portugal ? La question mérite d’être étudiée. En tout cas, le chef du gouvernement portugais est convaincu du potentiel de l’énergie solaire développée par le Maroc. Une déclaration qui vient à point nommé alors qu’une mission de prospection marocaine est attendue à Lisbonne.

Antonio Costa, Premier ministre portugais, a qualifié de «fondamentale» l’interconnexion électrique entre son pays et le Maroc lors d’un débat au Parlement portugais en préparation du prochain Conseil européen, rapporte Expresso.
Soulignant que le Royaume du Maroc pourrait être une alternative pour approvisionner l’Europe, le responsable portugais a déclaré que «si nous pouvons produire de l’énergie renouvelable à partir de sources solaires à un coût moindre, le Maroc, pour de multiples raisons, pourra le faire et à travers nous, pourra fournir et contribuer de manière décisive à l’Europe».
Il s’agit, selon A. Costa, «d’une nouvelle niche de coopération avec l’Afrique que nous pouvons et devons développer afin d’avoir une sécurité en matière d’énergie» car, pour lui, l’Europe doit diversifier ses sources d’énergie et ne peut plus «être dépendante de la Russie, de la Turquie ou de l’Algérie».
Le chef de l’Exécutif portugais souhaite que son pays devienne «une passerelle pour l’énergie propre ou l’énergie de transition propre provenant de pays tiers», notamment par le port de Sines qui connait actuellement des chantiers de rénovation et d’expansion.
Ces déclarations interviennent à l’heure où une délégation économique marocaine séjourenra du 25 au 27 octobre, au Portugal dans le cadre d’une mission de promotion et de prospection du marché portugais. Organisée à l’initiative de l’ambassade du Maroc à Lisbonne et conduite par l’ambassadeur Othmane Bahnini, cette mission verra la participation d’Ali Seddiki, directeur général de l’Industrie au ministère de l’Industrie et du commerce et Karim Amor, administrateur de la Confédération générale des entreprises du Maroc (CGEM) et président du Conseil d’affaires Maroc-Portugal, précise un communiqué de l’ambassade.
Cette visite, explique la même source, est destinée à faire valoir l’expertise marocaine et les atouts de la plateforme industrielle du Royaume et plus particulièrement le potentiel d’investissement dans les secteurs de l’automobile et du textile.
La mission sera marquée par une série de rencontres avec des opérateurs économiques et des responsables de haut niveau et par des visites de terrain dans la région de Porto. Les partenaires des deux pays auront l’occasion de passer en revue les différentes possibilités d’affaires et de coopération offertes de part et d’autre et les moyens de les renforcer davantage.
La mission se propose d’offrir une opportunité de construire des partenariats, de développer l’investissement réciproque, d’établir des canaux d’échange d’informations et de connaissances bénéfiques et de consolider la complémentarité économique entre les deux pays.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Chronique

Recommandé pour vous