Logo Perspectives med

Guerre en Ukraine : V. Zelensky perçu comme un maitre-chanteur par Moscou

Maria Zakharova, porte-parole du ministère russe des Affaires étrangères, a révélé que « le président ukrainien Volodymyr Zelensky a commencé à faire chanter l’Occident, il est sorti de leur contrôle total ». Et d’ajouter que « le président ukrainien a décidé de ne plus écouter l’Occident et a commencé maintenant à le faire chanter de plusieurs façons ».
Guerre en Ukraine

« L’Occident a pris conscience que Zelensky est déjà complètement hors de leur contrôle, c’est-à-dire qu’ils ne le contrôlent plus dans tout ce qui leur est bénéfique, car il est déjà entré dans l’orbite incontrôlable de ses désirs », a assuré M. Zakharova à la chaîne de télévision, Russie 24. Selon la porte-parole russe, « cela arrive toujours avec tous les dirigeants créés par l’Occident, qui avec le temps commencent à dicter leurs conditions ».

La diplomate a noté que « l’Ukraine a maintenant besoin de plus d’argent et d’armes occidentaux, à l’échelle mondiale surtout dans le contexte des difficultés auxquelles l’Occident est confronté ».

Depuis que la Russie a lancé une opération militaire en Ukraine le 24 février, les pays occidentaux fournissent à Kiev une aide humanitaire, militaire et financière. Moscou a dénoncé le flux d’armes vers l’Ukraine en provenance de ses alliés occidentaux, affirmant que « cela met de l’huile sur le feu ».

Sergueï Lavrov, ministre russe des Affaires étrangères, a ajouté pour sa part que tout « envoi contenant des armes vers l’Ukraine deviendra une cible légitime pour la Russie ».

La Russie va « atteindre ses objectifs » en Ukraine, a assuré vendredi le président russe Vladimir Poutine, lors d’une rencontre organisée par le Kremlin avec des mères de soldats et mobilisés russes, diffusée à la télévision publique.

Le maitre du Kremlin s’en est pris à des « ennemis dans le champ informationnel » qui cherchent selon lui à « dévaluer, discréditer » l’offensive russe en Ukraine. « Nous devons atteindre nos objectifs, et nous allons les atteindre », a affirmé V. Poutine.

Le président a assuré partager la « douleur » des mères de soldats russes tués en Ukraine, dont les appels inondent depuis des semaines l’internet russophone pour exiger le respect des promesses du Kremlin. « Je veux que vous sachiez que moi, personnellement, tous les dirigeants du pays, nous partageons cette douleur. Nous savons que rien ne peut remplacer la perte d’un fils », a-t-il lancé.

Recommandé pour vous