Logo Perspectives med

Guerre en Ukraine : La trêve n’est toujours pas à l’ordre du jour

L’Ukraine a subi une nouvelle série de bombardements samedi 31 décembre, suivie d'explosions juste après le passage à l'année 2023. Les frappes russes qui ont visé Kiev et d'autres villes ukrainiennes, ont ciblé des cenres de commandement et un complexe de production de drones. Ils ont fait au moins trois morts et 50 blessés, selon un décompte ukrainien produit dimanche.
La trêve n’est toujours pas à l’ordre du jour

Trente minutes après le passage en 2023, des missiles russes se sont abattus sur deux quartiers de Kiev, a indiqué Vitali Klitschko, maire de la ville. « C’est leur manière de nous souhaiter une bonne année mais nous allons persévérer » a déclaré Oleskiy Kouleba, gouverneur de la région de Kiev. Même tonalité du côté de la présidence où Volodymyr Zelensky assure que son pays se battra jusqu’à la « victoire ».

Plusieurs localités du pays ont été touchées par ces bombardements ; notamment la ville de Mykolaïv dans le sud et Khmenlnytskyï dans l’ouest de l’Ukraine. Selon l’état-major ukrainien, vingt missiles de croisière ont été tirés par des bombardiers partis de la mer Caspienne, et douze d’entre eux ont pu être interceptés par la défense antiaérienne.

L’armée de l’air ukrainienne a annoncé dimanche avoir abattu 45 drones de « fabrication iranienne » lancés par la Russie au cours de la nuit du Nouvel an, au lendemain d’une journée marquée par des bombardements sur Kiev. Selon elle, 13 de ces drones ont été abattus avant minuit et 32 après minuit. L’armée ukrainienne n’a pas précisé si d’autres drones avaient atteint leurs cibles.

L’armée russe assure pour sa part que les frappes ayant visé plusieurs villes ukrainiennes dont Kiev la veille, avant le Nouvel an, ont visé des installations de fabrication de drones, afin de déjouer des « attaques terroristes » en planification. « Le 31 décembre 2022, les forces armées russes ont mené une attaque aéroportée de précision à longue portée contre des installations de l’industrie de la défense ukrainienne impliquées dans la fabrication de drones d’attaque utilisés pour mener des attaques terroristes contre la Russie », a indiqué le ministère russe de la Défense dans son rapport quotidien.

L’armée russe a par ailleurs annoncé poursuivre son offensive dans la région de Donetsk, dans l’Est de l’Ukraine, où se concentre actuellement l’essentiel des combats.

Le président russe, aux côtés de militaires ayant combattu en Ukraine qu’il venait de décorer, les a assurés que la « justesse morale et historique » était du côté de leur pays. « C’est pour cela que nous nous battons aujourd’hui, a notamment déclaré Vladimir Poutine, pour protéger notre peuple sur nos territoires historiques, dans les nouvelles entités de la Russie ».

Les autorités séparatistes prorusses de l’Est de l’Ukraine ont pour leur part rapporté la mort d’un civil dans des bombardements ukrainiens dimanche à Iassynouvata dans la région de Donetsk. Selon elles, l’armée ukrainienne a aussi frappé Donetsk et la ville voisine de Makiïvka juste après minuit, faisant au moins 15 blessées.

Recommandé pour vous