Logo Perspectives med

Finances internationales : CFC et Frankfurt Main Finance discutent collaboration

Le renforcement des échanges entre les places financières a été au centre des discussions lors d’un événement conjoint organisé, récemment, par les centres financiers Casablanca Finance City (CFC) et Frankfurt Main Finance (FMF), avec Afrika-Verein (German-African Business Association).
CFC et Frankfurt Main Finance discutent collaboration

Cet événement a été l’occasion pour les intervenants de haut niveau de CFC, d’institutions marocaines, d’organismes de coopération internationale (GiZ et KfW), de délégués des communautés d’affaires allemande et marocaine, ainsi que de la Deutsche Börse et de la Bourse de Casablanca, de débattre de divers sujets, tels que “Casablanca, porte d’entrée vers l’Afrique”, “Frankfurt, porte d’entrée vers l’Europe” et “le financement des projets d’hydrogène vert”, indique-t-on dans un communiqué.

Il s’inscrit dans le cadre du partenariat entre ces centres financiers visant à renforcer la coopération commerciale entre l’Afrique et la zone euro dans les domaines de la finance verte et durable et de la FinTech, fait savoir la même source.

A cette occasion, Saïd Ibrahimi, CEO de CFC a souligné que “la qualité des relations bilatérales maroco-allemandes sont de véritables catalyseurs en matière de business”. “La refonte des chaînes de valeur internationales, la transition énergétique et écologique ou la transformation numérique offrent toutes des opportunités inexploitées. Nous nous appuyons sur notre partenariat pour créer des synergies mutuelles afin de renforcer notre positionnement naturel en tant que porte d’entrée vers l’Afrique pour les investisseurs internationaux et pour Frankfurt en tant que porte d’entrée vers la zone euro”, a-t-il soutenu.

“Je tiens à remercier Casablanca Finance City d’avoir abrité cet événement orienté vers l’avenir. Je suis fier qu’avec CFC et la German-African Business Association, nous ayons réussi à envoyer ce signal fort en faveur de l’intensification de notre coopération”, a, de son côté, dit Hubertus Väth, directeur général de Frankfurt Main Finance. Pour sa part, Christoph Kannengießer, PDG de l’Afrika-Verein der deutschen Wirtschaft, a affirmé que “ces échanges avec nos partenaires – Casablanca Finance City et Frankfurt Main Finance – ainsi qu’avec les experts d’Afrique et d’Europe ouvrent la voie à la réalisation de nombreux projets, notamment dans le domaine des énergies renouvelables et de l’hydrogène vert”.

CFC est une place financière africaine engagée pour l’avenir du continent. Bénéficiant d’un positionnement unique, elle est dotée de tous les services et infrastructures nécessaires pour connecter ses membres aux centres d’affaires et marchés internationaux. CFC, qui accompagne quotidiennement les investisseurs internationaux pour leur développement en Afrique à travers un environnement des affaires dédié, a réussi à constituer un réseau de plus de 200 entreprises membres qui couvrent 50 pays africains.

S’agissant de Frankfurt Main Finance, elle représente le centre financier Frankfurt-Rhin-Main. En dehors de l’État de Hesse, ses 70 membres comprennent les villes de Frankfurt-sur-le-Main et d’Eschborn, de nombreux acteurs connus du marché financier (banques, compagnies d’assurance, bourse) et leurs prestataires de services, ainsi que des universités privées et publiques.

Pour ce qui est de l’Association Afrika-Verein, elle soutient les entreprises dans leurs activités commerciales sur le continent africain depuis près de 90 ans. Cette organisation à but non lucratif, qui compte près de 500 membres, (principalement allemands, mais aussi des entreprises, des institutions et des particuliers européens et africains), représente environ 85% des entreprises allemandes actives en Afrique – dans tous les secteurs, des start-ups aux sociétés cotées au DAX.

Recommandé pour vous

×

Rejoignez-nous sur Facebook