#Libération_Palestine

Logo Perspectives med
Previous slide
Next slide

Echec cuisant du séjour d’A. Attaf à Belgrade : La Serbie soutient l’intégrité territoriale du Royaume

Previous slide
Next slide
Après la visite effectuée le 21 juin par Ahmed Attaf, ministre algérien des Affaires étrangères, à Belgrade, la Serbie affirme « soutenir l'intégrité territoriale du Royaume du Maroc ». Une annonce faite officiellement, ce lundi, via un communiqué du ministère serbe des Affaires étrangères.
La Serbie soutient l’intégrité territoriale du Royaume

Cette position a été exprimée à l’issue de l’entretien téléphonique entre le chef de la diplomatie serbe Ivica Dačić et Nasser Bourita, son homologue marocain.

« Le ministre Dačić a réitéré le soutien de la Serbie à l’intégrité territoriale du Royaume du Maroc, ainsi que sa position de principe contre le sécessionnisme et le séparatisme. Il a également réitéré le soutien de la Serbie aux efforts des Nations Unies en vue de parvenir à une solution politique réaliste, pragmatique et durable à la question du Sahara, dans un esprit de réalisme et de compromis, et dans le plein respect des résolutions pertinentes de l’ONU », précise le ministère serbe.

Le chef de la diplomatie à Belgrade a salué « l’appui constant et ferme du Maroc à la préservation de la souveraineté et de l’intégrité territoriale de la Serbie, conformément au droit international », souligne la même source.

La réaction officielle de Belgrade a de quoi favoriser une pousser d’urticaire chez les officiels algériens. Pour rappel, la question du Sahara a été au centre des entretiens, la semaine dernière à Belgrade, entre I. Dačić et A. Attaf. L’Algérie et la Serbie « ont souligné la convergence des positions de principe concernant les questions d’intérêt majeur pour les deux pays, notamment la crise du Kosovo et la question du Sahara occidental, deux conflits dont l’origine, a affirmé M. Attaf, est la transgression du principe de sacralité des frontières pour le Kosovo et du principe de respect des frontières héritées de la colonisation pour le Sahara occidental », indiquait un communiqué de la diplomatie algérienne.

Le département dirigé par A. Attaf a même affirmé que le ministre serbe des Affaires étrangères a assuré son homologue algérien sur « l’engagement de son pays à ne pas porter atteinte aux positions de l’Algérie ou à ses intérêts fondamentaux, notamment dans sa région », en référence à la question du Sahara.

Pour rappel, I. Dačić a déclaré, le 15 mars 2018 à Rabat, que « la Serbie et le Maroc partagent la même position de principe quant au respect de l’intégrité territoriale de chaque pays ». Affirmation qui avait provoqué, à l’époque, l’ire d’Alger. Belgrade a ensuite rectifié le tir, dans un communiqué publié le 20 mars 2018, pointant « des médias étrangers » ayant donné des « interprétations erronées » aux propos de son chef de la diplomatie.

Outre son échange téléphonique avec N.Bourita, le chef de la diplomatie serbe s’est réuni, lundi, avec l’Mohammed Amine Belhaj, ambassadeur du Maroc en Serbie. Les entretiens ont porté sur « les possibilités d’intensification et de renforcement des bonnes relations bilatérales entre la République de Serbie et le Royaume du Maroc », a souligné un communiqué du ministère serbe des Affaires étrangères. I. Dačić s’est félicité aussi « des liens de longue date et traditionnellement amicaux entre les deux pays, ainsi que la volonté de la République de Serbie de continuer à développer la coopération globale avec le Maroc, y compris les échanges de visites au plus haut niveau », ajoute la même source.

Recommandé pour vous