#Libération_Palestine

Logo Perspectives med

Echange de prisonniers : Et répression mortelle en Cisjordanie

Les autorités d’occupation ont libéré, mardi 28 novembre, un autre groupe de prisonniers palestiniens après que le Hamas a libéré près d’une douzaine de captifs dans le cadre de la quatrième phase d’un accord d’échange entre les deux parties. Les captifs libérés avaient la double nationalité française, allemande et argentine.
Echange de prisonniers : Et répression mortelle en Cisjordanie

Selon les médias palestiniens, 24 prisonniers palestiniens libérés de la prison militaire d’Ofer ont été transportés par un bus de la Croix-Rouge vers la ville de Ramallah, en Cisjordanie occupée. Neuf autres prisonniers, libérés du centre de détention d’al-Moskobiya, dans la ville occupée d’Al-Qods, ont été accueillis par leurs familles.

Plus tôt lundi, Majed Al Ansari, porte-parole du ministère qatari des Affaires étrangères, avait annoncé que « parmi les personnes libérées des prisons israéliennes figurent 30 mineurs [palestiniens] et 3 femmes, tandis que parmi les personnes libérées de Gaza figurent trois citoyens français, deux citoyens allemands et six citoyens argentins. »

Rappelons que la quatrième phase de l’échange de prisonniers a eu lieu quelques heures après l’annonce de la prolongation de deux jours de la trêve de quatre jours entre Israël et le Hamas.

Quelques heures avant la libération de ces palestiniens, les forces d’occupation israéliennes ont perquisitionné les domiciles des familles de plusieurs détenus d’Al-Qods avant leur libération, les mettant en garde contre toute célébration ou rassemblement.

À Ramallah, des centaines de personnes ont accueilli les prisonniers libérés, scandant des slogans en soutien à la résistance et les félicitant pour leur liberté. Ils ont également appelé à la libération du reste des prisonniers palestiniens dans les geôles de l’occupation.

Les forces d’occupation ont tiré à balles réelles et lancé des grenades lacrymogènes sur des civils rassemblés près de la prison d’Ofer, notamment dans la ville de Beitunia, en Cisjordanie, tuant par balle un jeune Palestinie et en blessant un autre.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Chronique

Recommandé pour vous