#Libération_Palestine

Logo Perspectives med

Du matériel militaire français au Niger : Soutien à la guerre ouverte au terrorisme

Le Niger a reçu des mitrailleuses lourdes et des véhicules tout-terrain, offerts par la France pour l’aider à combattre les groupes terroristes, a indiqué le ministère nigérien de la Défense.

Vingt-huit pick-up militaires légers de type « Masstech » et 71 mitrailleuses lourdes de calibre 12,7 mm ont été reçus et sont destinés au bataillon spécial d’intervention situé à Dosso, dans le sud-ouest du Niger, a ajouté le ministère.
Le Niger est frappé depuis plusieurs années par des attaques meurtrières de groupes djihadistes, notamment dans l’ouest proche du Mali, où le groupe Etat islamique est présent, et dans le sud-est riverain du Lac Tchad et du Nigeria, devenu un repaire du groupe Boko Haram et de son rival Iswap (Etat islamique en Afrique de l’Ouest).
« Le Niger fait face avec courage et détermination à des groupes terroristes aux méthodes barbares », a déclaré Alexandre Garcia, ambassadeur de France au Niger, lors d’une cérémonie organisée à Niamey. Il a salué « l’engagement des forces de défense nigériennes, au premier rang desquelles les Forces Armées Nigériennes pour les sacrifices consentis chaque jour, comme le font leurs frères d’armes français dans toute la Bande Sahélo-Saharienne », a rapporté l’agence de presse nigérienne ANP.
Les matériels remis mercredi dernier s’inscrivent dans le plan d’équipement entamé l’année passée et qui doit se conclure l’année prochaine, a révélé le diplomate français, ajoutant que « le partenariat qui nous unit en matière de défense ne se limite bien entendu pas à ce seul projet et vise à renforcer les capacités des FAN pour, à terme, faciliter leur autonomisation dans de nombreux secteurs, tels que ceux de la santé, de l’aéro-combat ou des systèmes d’information et de communication », selon la même source.
Pour sa part, Alkassoum Indatou, ministre nigérien de la Défense, a salué « la participation » de la France « à la montée en force » de l’armée du Niger « dans la lutte contre le terrorisme et la criminalité transfrontalière ». Le ministre a, au nom du Président de la République Mohamed Bazoum, remercié le Gouvernement français pour cet appui « qui marque une fois de plus la vitalité des relations entre les deux pays ».

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Chronique

Recommandé pour vous