#Libération_Palestine

Logo Perspectives med
Previous slide
Next slide

Digitalisation de la justice : Le PNUD à la rescousse d’A. Ouahbi

Previous slide
Next slide
Un protocole d’accord de coopération portant sur la digitalisation du secteur de la Justice a été signé, vendredi à Rabat, entre le ministère de tutelle et le Programme des Nations Unies pour le développement (PNUD).

Paraphé par Abdellatif Ouahbi, ministre de la Justice, et Edward Christow, représentant résident du PNUD au Maroc, le protocole vise à accompagner les efforts du Royaume en termes de digitalisation de ce domaine, spécialement les aspects se rapportant à l’accès des citoyens et des justiciables à des prestations de qualité.
Il s’agit, dans ce sens, d’épauler le processus de réformes structurelles entreprises par le Maroc pour la modernisation du système judiciaire et le renforcement de la transparence et de la gouvernance du secteur, à la lumière des engagements internationaux du Royaume en la matière.
Au cours de la cérémonie de signature, A.Ouahbi a fait savoir que les deux parties ont convenu de coopérer, entres autres, sur l’activation de la stratégie gouvernementale de dématérialisation des procédures administratives et la mise au point d’un schéma directeur de transformation numérique de la Justice. De son côté, E. Christow a exprimé « le ferme engagement » du PNUD à accompagner le ministère de la Justice dans ses chantiers de réforme, dont le travail de digitalisation. « Le PNUD espère contribuer au grand chantier de réforme de la Justice voulu par le Roi Mohammed VI et ce, en fonction des six objectifs de la charte de la réforme du système judiciaire », a-t-il assuré, saluant les avancées enregistrées par le Maroc dans ce domaine, sur la voie de la réalisation des Objectifs du développement durable (ODD-2030).

Recommandé pour vous