Logo Perspectives med

Couverture médiatique du CHAN 2023 : Echaudé, le SNPM interpelle la CAF

Le Conseil national de la presse (CNP) demande, dans une lettre adressée vendredi à la Confédération africaine de football (CAF), de garantir le droit des journalistes marocains de couvrir « sans restrictions répressives, politiques ou diplomatiques » le Championnat d’Afrique des joueurs locaux (CHAN), organisé en Algérie du 13 janvier au 4 février 2023.
Couverture médiatique du CHAN 2023

Le CNP exige des autorités algériennes de traiter dignement les journalistes marocains, « afin qu’ils puissent s’acquitter de leurs devoirs professionnels, conformément aux chartes africaines relatives à la liberté de la presse, d’expression et aux droits de l’Homme ».

Le CNP a émis le souhait que la CAF assure aux professionnels des médias marocains « la liberté de circulation et de les transporter directement du Maroc vers l’Algérie », soulignant que « l’accès à l’information, le droit à l’information, la sécurité et la protection des journalistes, sont des principes internationaux partagés par les nations et les peuples ».

Dans sa lettre, l’instance marocaine n’a pas manqué de rappeler à la Confédération que « l’Etat algérien avait empêché, le 22 juin 2022, des journalistes marocains de couvrir les Jeux méditerranéens » et de les renvoyer vers la Tunisie, sous prétexte qu’ils « sont des espions ». Ce que Reporters sans frontières (RSF) avait condamné en son temps.

Plus, des journalistes marocains d’Al Aoula et 2M, dûment accrédités pour suivre les travaux du 31e sommet arabe, organisé début novembre dernier, à Alger, ont été retenus plusieurs heures et leur matériel confisqué à l’aéroport Houari Boumédiène.

Dans le message destiné à la CAF, le CNP a mis l’accent sur « le devoir du pays hôte de respecter ces principes, et d’éviter à la Confédération africaine de football l’embarras et d’entacher la crédibilité de la manifestation qu’elle organise en Algérie ».

La lettre du CNP intervient dans le sillage de celle adressée par la Fédération Royale Marocaine de Football à la CAF en exigeant des autorités algériennes d’ouvrir l’espace aérien à l’avion de la RAM devrant transporter les Lions de l’Atlas de moins de 23 ans directement vers Constantine qui accueille les matchs de l’équipe nationale. En cas de refus de l’Algérie, la FRMF a décidé à l’unanimité des membres de son Bureau directeur de ne pas participer à ce tournoi.

Jusqu’à aujourd’hui, rappelle-t-on, l’Algérie n’a pas encore daigné répondre à la condition marocaine.

Recommandé pour vous