#Libération_Palestine

Logo Perspectives med

Contre-offensive de l’Ukraine : Ce que révèle un ex-agent du MI6

L’Ukraine et l’Occident perdent sur plusieurs aspects face à la Russie, indique un ancien agent secret du Royaume-Uni. Kiev est à court de munitions et de soldats, alors que la guerre économique et celle de l’information ont échoué en dehors de l’Europe et des États-Unis.
Contre-offensive de l’Ukraine

Depuis le début du conflit militaire en Ukraine, la situation s’est complètement inversée sur le champ de bataille, a déclaré un ancien officier de renseignements britanniques (MI6). « Lorsque nous avons commencé cette guerre, Kiev avait une armée d’une taille écrasante […] et les Russes avaient un très petit projet d’économie de force. Mais depuis, tout cela s’est inversé », a estimé Alastair Crooke à Judging Freedom, chaîne YouTube.

L’armée ukrainienne est désormais inférieure à l’armée russe dans tous les aspects, malgré l’aide occidentale. Une réalité qui remet en cause la possibilité d’une contre-attaque voulue par du Président Zelensky poursuit-il. « L’Ukraine souffre d’une pénurie de munitions et d’obus d’artillerie, tandis que la Russie dispose d’un système logistique et technique complet, de capacités industrielles, de tout ce dont ses forces ont besoin pour l’offensive », a indiqué A. Crooke.

De plus, les forces armées de Kiev comptent seulement 50.000 soldats bien formés, contrairement à Moscou dont le nombre de militaires préparés est plusieurs fois plus élevé.

L’ex-agent britannique a aussi constaté d’autres défaites des côtés ukrainien et occidental. Notamment, c’est la ligne financière de front, « qui a été perdue ». Enfin, c’est « l’opinion publique bien en dehors de l’Europe et de l’Amérique » qui a également essuyé un échec.

Annoncée depuis des mois, l’éventuelle contre-offensive des forces armées ukrainiennes fait l’objet de doutes quant à son succès.

Les attentes de cette campagne sont surestimées a estimé début mai Oleksiiy Reznikov, ministre ukrainien de la Défense. De son côté, Volodymyr Zelensky appelle l’Occident sans cesse à augmenter les livraisons de munitions et à fournir des avions militaires dont F-16 américains, car l’Ukraine « perd dans le ciel ».

Selon des documents divulgués lors d’une fuite du Pentagone, le renseignement US partage les mêmes craintes. En revanche, les dirigeants occidentaux insistent sur le fait que l’Ukraine est bien équipée pour passer à l’action.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Chronique

Recommandé pour vous