oncf

Politique monétaire

Comme anticipé par les spécialistes en la matière, le Conseil de Bank Al-Maghrib a maintenu son taux directeur inchangé lors de sa première réunion de l’année. Il a jugé que le niveau actuel de 3% reste approprié pour renforcer l’ancrage des anticipations d’inflation et soutenir son retour à des niveaux en ligne avec l’objectif de stabilité des prix.

Lire plus

Le maintien du Taux directeur (TD) inchangé a pour but de marquer une pause pour évaluer les effets des hausses précédentes ainsi que l’impact des différentes mesures mises en place par le gouvernement pour soutenir certains secteurs d’activité et le pouvoir d’achat des ménages, a affirmé Abdellatif Jouahri, Wali de Bank Al Maghrib (BAM).

Le Conseil de Bank Al-Maghrib a tenu mardi sa première session de l’année et décidé, dans la foulée, de relever le taux directeur de 50 points de base à 3% et ce afin de prévenir l’enclenchement de spirales inflationnistes auto-entretenues et renforcer davantage l’ancrage des anticipations d’inflation en vue de favoriser son retour à des niveaux en ligne avec l’objectif de stabilité des prix.

C’est dans un contexte national comme international défavorable que la banque centrale a tenu la première réunion de son conseil de l’année où l’incertitude quant à l’évolution de l’économie mondiale et nationale est des plus élevée. En plus du conflit russo- ukrainien et ses impacts inflationnistes déjà palpables, la sècheresse que traverse le Royaume plombe déjà toutes prévisions de reprise significative avant 2023. Ce qui pousse Bank Al-Maghrib à maintenir sa politique accommodante dans l’espoir de préserver le tissu productif national de l’effondrement. Les détails.

Demo
© 2024 Pm-Editions. | Réalisation & Seo : Digitaltransformer.ma.