#Libération_Palestine

Logo Perspectives med

Assaut meurtrier contre l’armée béninoise : Les terroristes s’activent toujours dans la Pendjari…

Le Bénin a été subi, une fois de plus, une attaque terroriste meurtrière dans le nord-ouest du pays. Cette attaque a occasionné la mort de cinq soldats des forces de défense nationale. Grièvement blessé, un soldat a été évacué vers un hôpital.

L’attaque a eu lieu lundi à l’extrême nord-ouest du pays, à la frontière avec le Burkina Faso, selon des sources proches du dossier, dans la zone de la Pendjari où les groupes terroristes ont déjà sévi. Lundi, en milieu de matinée, ils ont attaqué à l’engin explosif improvisé. Une attaque doublée d’une embuscade, indique-t-on.

Un convoi de ravitaillement a été pris dans ce piège mortel. Le bilan fait état de cinq militaires tués. Il s’agit de trois sous-officiers et deux soldats. Les dépouilles des soldats tués auraient été récupérées et, selon une source sécuritaire, l’armée béninoise tiendrait toujours ses positions sur le front.

Les groupes armés terroristes refont parler d’eux une fois de plus depuis leur forfait de février dernier. Une patrouille de l’armée béninoise a découvert et neutralisé, dimanche, un engin explosif.

Mercredi dernier, Patrice Talon, président béninois, a nommé un nouveau chef d’état-major général. Le général Fructueux Gbaguidi, 54 ans, va prendre le commandement de la troupe au lendemain de cette attaque terroriste.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Chronique

Recommandé pour vous