#Libération_Palestine

Logo Perspectives med

Une base israélienne dans le Golan ciblée : Le Hezbollah joue sur les nerfs des Israéliens…

Dans l’après-midi de vendredi, une base israélienne logistique dans le Golan syrien occupé a été visée en riposte à un raid au sud du Liban qui a coûté la vie à deux enfants syriens. Dans un communiqué, le Hezbollah a indiqué que la base de Tsnobar a essuyé le tir d’une cinquantaine de roquettes Katiouchas.
Une base israélienne dans le Golan ciblée : Le Hezbollah joue sur les nerfs des Israéliens…

Des images diffusées sur les réseaux sociaux ont montré un incendie qui s’est déclaré dans le Golan après le pilonnage de la Résistance libanaise. Cette opération est « une riposte à l’agression de l’ennemi israélien qui a visé le village de Najjariyé, ce matin », village se trouvant dans le casa de Saïda au sud du Liban, et « en soutien au peuple de Gaza et de sa résistance », indique un communiqué produit à cette occasion.

Des raids israéliens avaient visé deux localités du sud du Liban, faisant trois martyrs, dont deux enfants syriens. « Des frappes israéliennes ont visé Najjariyé et Addousiyé », deux localités à une trentaine de km de la frontière, a indiqué l’Agence nationale d’information (ANI). L’aviation israélienne a lancé 3 raids aériens contre ce village en même temps que des raids de drones. Un photographe de l’AFP sur place a rapporté qu’une camionnette a été touchée dans ce village. Citée par l’AFP, l’armée israélienne a annoncé avoir visé « des infrastructures terroristes » dans le secteur de Najjariyé qui étaient « utilisées par le réseau de défense aérienne du Hezbollah ».

Dans la matinée de vendredi, la résistance avait revendiqué une attaque aux drones contre le nouveau quartier général du 411ème bataillon d’artillerie dans la colonie de Jaatoun. Selon le correspondant de la chaine de télévision israélienne Channel 12, plusieurs drones ont été lancés en direction de la région de Naharia en Haute Galilée dans le nord. Commentant ces dernières frappes, les médias israéliens ont assuré avoir recensé 140 roquettes qui ont été tirées depuis le Liban dans les dernières salves qui ont visé la Galilée et le Golan, estimant que « le rythme des tirs, est similaire à celui de la Seconde Guerre du Liban », en référence à la guerre de Juillet 2006. Les médias ont rendu compte de 2 blessés israéliens dans le Golan et de deux autres en Galilée, dans la région de Kerem ben Zimra, située non loin de Safed.

Le Hezbollah a diffusé les images vidéo de l’opération réalisée dans la soirée du jeudi 16 mai « contre des installations industrielles du ministère de l’ennemi de la guerre de la société Elbit et l’usine de David Cohen à Tel Hey dans la colonie de Kiriyat Shmona », d’après son communiqué.

Le Hezbollah a poursuivi ses opérations audacieuses contre les cibles militaires israéliennes proches du sud-Liban. En riposte à l’assassinat perpétré par l’ennemi israélien à proximité de la localité de Cana au sud-Liban, la Résistance islamique a annoncé, vendredi, avoir lancé une attaque aérienne avec plusieurs drones d’assaut contre le nouveau quartier général du 411ème bataillon d’artillerie dans la colonie de Jaatoun. Et précisé avoir ciblé les tentes des officiers et des soldats du bataillon, tuant et blessant plusieurs d’entre eux. ‏

« Les officiers ici à la frontière avec le Liban préviennent que le Hezbollah n’a pas besoin de plus d’une demi-minute pour attaquer les soldats lorsqu’il repère leur location », a rapporté le journal israélien le Yediot Aharonot. De son côté, le correspondant de la 14ème chaîne dans les colonies frontalières avec le Liban a affirmé que « le Hezbollah a forcé, ce matin, des centaines de milliers de personnes à s’abriter dans les zones qui n’avaient pas été évacuées, en raison de son recours aux attaques aux drones ». Pour la chaine israélienne 12, « le Hezbollah montre de nouvelles capacités contre l’armée israélienne, qui fait face à des difficultés face à la menace des drones ».

« On a beaucoup parlé des avions d’attaque du Hezbollah, mais le Hezbollah dispose également d’avions de reconnaissance qui l’ont aidé à localiser des centaines de cibles, et nous avons vu les résultats de cette collecte ces derniers mois. Le Hezbollah a réussi à frapper de nombreuses cibles, y compris celles qui ont mises en place pendant la guerre », rapportent les commentateurs israéliens. Le correspondant militaire de la radio de l’armée d’occupation israélienne a indiqué « qu’au cours du mois dernier, le Hezbollah a mené des attaques de haute qualité, sur des cibles plus éloignées, en utilisant des armements plus avancés ». Ajoutant que « le Hezbollah fait preuve d’une audace croissante contre Israël. Tirer des dizaines de missiles sur Meron est devenu une chose normale ici. De plus, le Hezbollah continue d’utiliser des missiles antiblindés avancés et de les lancer les uns après les autres ». « Le Hezbollah a utilisé un drone d’attaque lors de l’attaque contre le système de Tal Shamayim, et ce matin aussi il a eu recours aux drones contre la région de Jaatoun », a-t-il regretté.

Une vidéo de l’opération menée jeudi 16 mai, à l’aide d’un drone d’attaque armé de missiles S5 contre le site de l’armée dans la colonie de Metulla, a été diffusée par le Hezbollah.

Recommandé pour vous