#Libération_Palestine

Logo Perspectives med

Un navire de projection russe touché en Crimée : Kiev assume une frappe ciblée…

La Russie a confirmé mardi qu'un de ses navires avait été endommagé dans une attaque ukrainienne sur Féodossia, en Crimée. Le président russe Vladimir Poutine a été informé par Sergueï Choïgou, ministre de la Défense, de « dégâts » subis par le grand navire de débarquement Novotcherkassk ce 26 décembre, a indiqué à la presse Dmitri Peskov, porte-parole du Kremlin, sans plus de détails.
Un navire de projection russe touché en Crimée : Kiev assume une frappe ciblée…

Le ministère de la Défense, cité par l’agence RIA Novosti, avait lui indiqué que le bateau avait été « endommagé dans la nuit lors d’une attaque des forces armées ukrainiennes avec recours à des missiles de croisière ». Plus tôt, l’armée de l’air ukrainienne avait affirmé avoir « détruit » ce navire, l’accusant de transporter des drones iraniens.

L’attaque a été menée vers 2h30 à l’aide de missiles de croisière de « l’aviation tactique », a-t-elle indiqué sur Telegram. Selon Sergueï Aksionov, gouverneur de Crimée, l’attaque sur Féodossia a fait un mort et deux blessés. Six immeubles ont par ailleurs été endommagés et leurs résidents évacués, dans cette ville qui abrite un important port de commerce de la mer Noire.

Il y a lieu de signaler que l’attaque du bâtiment russe est intervenue dans le sillage de la cérémonie du lever des drapeaux sur trois nouveaux navires devant rejoindre la Flotte militaire russe, tenue à Saint-Pétersbourg lundi, en présence de V. Poutine. La frégate Amiral Golovko, devant être équipée de missiles Zircon, le petit navire lance-missiles Naro-Fominsk et le dragueur de mines Lev Tchernavine sont ainsi entrés en service.

« L’arrivée de nouveaux navires est une autre preuve que notre industrie de la construction navale est en plein essor et qu’elle commence à produire activement en série des navires militaires de différentes classes. Actuellement, 5 frégates, 8 corvettes, 13 petits navires lance-missiles et plus de 50 autres navires sont en chantier en Russie », s’est félicité le chef d’État russe.

L’Ukraine, qui peine à faire reculer la Russie sur le front, tente d’écarter sa flotte militaire des côtes ukrainiennes. Le président Volodymyr Zelensky a revendiqué une « grande victoire de l’Ukraine en mer Noire ». Sur terre, la contre-offensive estivale ukrainienne a buté contre les lignes de défense russes, et les troupes de Moscou ont intensifié leur pression sur les fronts Est et Sud. La veille de cette attaque, S. Choïgou a rapporté à V. Poutine que l’armée russe avait pris le contrôle Mariinka, près de Donetsk.

Il y a lieu de souligner que la défense aérienne russe a déclaré avoir intercepté deux bombardiers Su-24 ukrainiens dans les régions de Nikolaïev et de Dniepropetrovsk. Les troupes russes ont aussi intercepté cinq roquettes de HIMARS de production étrangère. De plus, la défense aérienne russe a anéanti 24 drones dans les régions de Kharkov et de Kherson et les républiques populaires de Donetsk et de Lougansk.

Recommandé pour vous