#Libération_Palestine

Logo Perspectives med

Tournée d’A. Blinken en Asie centrale : Gêner Moscou et Pékin…

Antony Blinken, chef de la diplomatie US, est en tournée en Asie centrale. A Astana, la capitale du Kazakhstan, il a notamment rencontré ses homologues des 5 ex-républiques soviétiques de la région.
Tournée d’A. Blinken en Asie centrale

Cette visite s’inscrit dans un moment où le Kazakhstan, le Kirghizstan, l’Ouzbékistan, le Tadjikistan et le Turkménistan s’inquiètent de l’agressivité de Moscou en Ukraine. Pour les États-Unis, l’Asie centrale est une région importante, où la Russie et la Chine sont des acteurs majeurs.

Afficher son soutien à l’Asie centrale est l’objectif du secrétaire d’État américain qui, sitôt à Astana, a affirmé que Washington soutient fermement « la souveraineté du Kazakhstan, son intégrité territoriale et son indépendance ». Voilà qui résonne dans un pays qui partage quelque 7 000 km de frontières communes avec la Russie. Et ce un an après le début de l’invasion à grande échelle de l’Ukraine. Les pays de la région ont adopté la « neutralité » vis-à-vis du conflit en Ukraine, tout en laissant entendre ici et là leur désapprobation de l’agression russe.

Mardi soir, A. Blinken a atterri en Ouzbékistan où il devrait offrir le soutien US, pour faire contrepoids à la Russie et la Chine.

Recommandé pour vous