#Libération_Palestine

Logo Perspectives med

Start-up Nation : L’empreinte Maroc reste faible en Afrique

Le captage des investissements dédiés aux start-ups africaines est trusté par une dizaine de pays dont le Maroc est absent. L’Algérie et la Tunisie, font mieux au Maghreb. Sans parler l’Egypte, pays arabe qui les surclasse. Autant dire que des efforts sont à consentir pour faire de la start-up nation plus qu’un slogan dans le Royaume.
Start-up Nation : L’empreinte Maroc reste faible en Afrique

Dans un rapport établi par Africa : The Big Deal consacré aux startups africaines, les pays du Continent qui ont attiré les investissements les plus importants dans le secteur des technologies depuis 2019, sont le Nigeria, le Kenya, l’Afrique du Sud et l’Égypte.

Le Nigeria a attiré plus d’un tiers, soit 4,2 milliards de dollars, de tous les financements africains, à savoir près de 300 transactions de 1 million de dollars. Suivi en cela par le Kenya, l’Afrique du Sud et l’Égypte qui ont chacun accumulé plus de 2 milliards d’investissements et environ 200 contrats de 1 million de dollars pendant les 5 dernières années.

Le Top Ten est ainsi complété par le Sénégal (380 millions $), le Ghana (360 millions $), l’Algérie (185 millions $), la Tanzanie (180 millions $), la Tunisie, (167 millions $) et, enfin, l’Ouganda (160 millions $). Dans ce panorama, le Maroc brille par son absence.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Chronique

Recommandé pour vous