Logo Perspectives med

Souss-Massa : La BERD soutient la 1ère obligation municipale émise

La Banque Européenne pour la Reconstruction et le Développement (BERD) a indiqué soutenir Agadir, chef-lieu de la région Souss-Massa, dans la diversification de ses sources de financement, en accompagnant son entrée sur le marché obligataire.

La Banque a investi 400 millions de dirhams dans une obligation émise par la ville, en monnaie locale, sur un montant global de 1 milliard de dirhams, précise l’institution basée à Londres, dans un communiqué. Cet investissement de la Banque permettra à Agadir de libérer des ressources supplémentaires pour mettre en œuvre son Programme de développement urbain (PDU), en mettant l’accent sur les projets d’infrastructures vertes, environnementales et inclusives, ajoute la même source.

Cette souscription fera office d’investissement déclencheur au titre du programme ”Villes Vertes” de la BERD, marquant l’arrivée officielle d’Agadir dans ce dispositif. Agadir devient ainsi la première ville marocaine à y participer. Dans le cadre du programme ”Villes Vertes” de la BERD, Agadir s’engagera à élaborer un Plan d’action Ville verte (PAVV) identifiant les défis environnementaux prioritaires qui se posent à elle et les mesures (investissements et politiques publiques à mener) à adopter pour les relever, détaille la BERD.

L’investissement de la Banque s’accompagnera d’un volet de coopération technique, financé par le Partenariat pour un impact fort sur l’action climatique (HIPCA), qui viendra appuyer l’élaboration d’un PAVV pour Agadir, en procédant notamment à une évaluation des questions de genre et d’inclusion, et par le Fonds spécial des actionnaires de la BERD, qui soutiendra la conception d’un Plan de renforcement des performances financières et opérationnelles.

Le Maroc est un membre fondateur de la BERD et est devenu un pays d’opérations en 2012. À ce jour, la BERD a investi plus de 3,8 milliards d’euros dans le pays à travers 90 projets.

Recommandé pour vous